2 min de lecture François De Rugy

François de Rugy à nouveau épinglé pour des travaux de plus de 63.000 euros

"Mediapart" a publié ce jeudi 11 juillet des nouveaux éléments sur "plus de 63.000 euros de travaux" fin 2018 et début 2019, "payés par le contribuable, dans les appartements privés du ministère".

François de Rugy, le 10 juillet 2019
François de Rugy, le 10 juillet 2019 Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Polémique sur polémique. François de Rugy est dans la tourmente depuis la publication d'un article de Mediapart sur des dîners fastueux, à l'époque où le ministre était président de l'Assemblée nationale. 

Le ministre de la Transition écologique et solidaire a été épinglé dans une nouvelle affaire. Mediapart a publié des informations faisant état de travaux réalisés par le ministre dans son logement de fonction à l'Hôtel de Roquelaure pour un montant de 63.000 euros entre fin 2018 et début 2019

Travaux, "payés par le contribuable, dans les appartements privés du ministère" et qualifiés de "travaux de confort". Le site d'investigation cite un témoignage attribué "l'entourage de Nicolas Hulot", assurant que "l'appartement était nickel". Des propos que l'ancien ministre "ne cautionne pas". "Ce que je peux dire de cet appartement de fonction, c'est qu'il baignait dans son jus. Personnellement je m'en fichais complètement, je n'ai fait aucun travaux, je savais que je n'étais que de passage. Mais je peux comprendre qu'une famille qui s'y installe ait pu souhaiter le rafraîchir un peu", a-t-il indiqué à l'AFP

Des "travaux de confort"

À lire aussi
L'Assemblée nationale, le 13 décembre assemblée nationale
Affaire Rugy : et si d'autres parlementaires étaient concernés ?

Dans la nuit de mercredi à jeudi, François de Rugy a publié sur Facebook "l'intégralité des éléments de réponse" apportés aux journalistes de Mediapart. Outre un questions-réponses, le ministre publie des mails relatifs aux devis de travaux pour l'appartement de fonction qu'il occupe au ministère de la Transition écologique réalisés à partir de novembre 2018. 

Le ministre y détaille des travaux de peinture, de rénovation des sols, de menuiserie visant à installer des rangements, la rénovation d'une salle de bain et d'une salle de douche. François de Rugy explique : "En novembre dernier, les services en charge de la gestion des bâtiments du ministère ont fait le constat partagé de la nécessité d’effectuer des travaux de rénovation dans l’appartement de fonction du ministère, qualifié, je cite, de 'vétuste'. On m’a d’ailleurs indiqué que les derniers travaux concernant certaines pièces dataient de plus de 15 ans". 

Il poursuit : "Différents types de travaux ont ainsi été réalisés fin 2018 : des travaux de gros entretien (peintures et sols) et des travaux d’aménagement (des placards, une paroi de baignoire, un flexible de douche, une barre de douche, des joints de salle de bain, une porte de douche)'".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François De Rugy Polémique Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798020190
François de Rugy à nouveau épinglé pour des travaux de plus de 63.000 euros
François de Rugy à nouveau épinglé pour des travaux de plus de 63.000 euros
"Mediapart" a publié ce jeudi 11 juillet des nouveaux éléments sur "plus de 63.000 euros de travaux" fin 2018 et début 2019, "payés par le contribuable, dans les appartements privés du ministère".
https://www.rtl.fr/actu/politique/francois-de-rugy-a-nouveau-epingle-pour-des-travaux-de-plus-de-63-000-euros-7798020190
2019-07-11 13:22:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HBreSjCIgEhKfL7RxzfMvQ/330v220-2/online/image/2019/0711/7798020362_francois-de-rugy-le-10-juillet-2019.jpg