2 min de lecture Élections européennes

Européennes : Steve Bannon est-il en train de devenir le boulet du RN ?

Steve Bannon, ex-très proche de Donald Trump, est à Paris pour soutenir ouvertement le Rassemblement national, dans la dernière ligne droite des européennes. Un soutien qui pourrait coûter cher au parti de Marine Le Pen.

Pauline de Saint-Remy Les Indispensables Pauline De Saint-Rémy iTunes RSS
>
Européennes : l'Américain Steve Bannon s'invite dans la campagne de l'extrême-droite Crédit Image : TIZIANA FABI / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
édité par Leia Hoarau

Un Américain qui avait déjà fait parler de lui en France pendant la campagne présidentielle, c'est Steve Bannon. Il est réputé être celui qui a porté Donald Trump au pouvoir, en 2016. Il se consacre désormais au rassemblement des populistes et des nationalistes européens

En France, il roule pour le Rassemblement national (RN). Mais il pourrait bien devenir son boulet dans cette fin de campagne parce qu'il ne se contente pas de prodiguer des conseils, loin de là. Après une interview dans Le Parisien-Aujourd'hui en France, vendredi 17 mai, dans laquelle il a prédit "un tremblement de terre" en Europe dimanche prochain, il s'exprimera longuement ce matin sur BFM TV.

La République en Marche ne s'y est pas trompé : dans un contexte où le parti de Marine Le Pen doit déjà gérer le scandale de corruption russe qui éclabousse son parti allié en Autriche, l'occasion est toute trouvée pour ensevelir le RN sous les accusations de soumission à des puissances étrangères

À lire aussi
Jean-Luc Mélenchon lors de l'assemblée représentative de La France Insoumise, le 23 juin 2019 La France insoumise
Jean-Luc Mélenchon "s'auto-intronise et s'accorde l'absolution", observe Alain Duhamel

C'est le directeur de la campagne, Stéphane Séjourné, qui a dégainé le premier : "Tranquillement, Steve Bannon pose ses valises à Paris dans sa suite du Bristol à 2.500 euros la nuit ! C'est une atteinte à la souveraineté de l'élection (…) À vomir", a-t-il tweeté samedi 18 mai. Dans un style un peu moins provocateur, Édouard Philippe lui-même y est allé de sa petite attaque, en vidéo sur Facebook.

Nathalie Loiseau aussi ce matin dans le Figaro : "Marine Le Pen a fait allégeance à Steve Bannon, dont le seul objectif est d'affaiblir et de diviser l'Europe". Et ce n'est que le début. "Le début de semaine va être consacré à ça" se frottait les mains un stratège de la campagne.

Côté RN, officiellement, on pointe le "complotisme délirant" de ces attaques. En réalité, beaucoup sont gênés aux entournures : "On subit le truc complètement", m'a confié un candidat, s'interrogeant l'air de rien sur le fait que Louis Aliot et Jérôme Rivière, les deux personnalités du parti qui habituellement jouent les interfaces entre le RN et Steve Bannon, aient, ou non, "essayé de le tenir à l’écart"...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections européennes Rassemblement national Marine Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797665812
Européennes : Steve Bannon est-il en train de devenir le boulet du RN ?
Européennes : Steve Bannon est-il en train de devenir le boulet du RN ?
Steve Bannon, ex-très proche de Donald Trump, est à Paris pour soutenir ouvertement le Rassemblement national, dans la dernière ligne droite des européennes. Un soutien qui pourrait coûter cher au parti de Marine Le Pen.
https://www.rtl.fr/actu/politique/europeennes-steve-bannon-est-il-en-train-de-devenir-le-boulet-du-rn-7797665812
2019-05-20 07:42:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7GFNtPEz6MBL6_pTdkZQyw/330v220-2/online/image/2019/0520/7797665850_steve-bannon-ancien-conseiller-de-donald-trump.jpg