4 min de lecture Gilets jaunes

"Gilets jaunes" : ce qu'il faut retenir de l'interview de Nicolas Hulot sur RTL

L'ancien ministre de la Transition écologique, qui avait claqué la porte du gouvernement en août dernier, appelle les "gilets jaunes" à saisir la "main tendue" du gouvernement.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Nicolas Hulot était l'invité exceptionnel de "RTL Soir" Crédit Image : AFP / STEPHANE DE SAKUTIN | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
ClaireGaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Les annonces suffiront-elles à calmer la grogne des "gilets jaunes" ? Lors d'une allocution télévisée ce mardi 4 décembre, Édouard Philippe a fait une série d'annonces. Moratoire sur la hausse des prix du carburant, suspension de la révision du contrôle technique, gel des hausses des tarifs de l'électricité et du gaz... Un recul que le gouvernement espère suffisant pour "ramener l'apaisement".

Nicolas Hulot, l'ancien ministre de la Transition écologique évoque "une décision courageuse".  "Je salue une décision nécessaire, incontournable, courageuse, de bon sens, dans le contexte actuel qui désole tout le monde", assure la figure écologiste qui a quitté le gouvernement avec fracas le 28 août dernier.

S'il confesse que ce n'est pas forcément "une bonne nouvelle pour le climat", la situation actuelle doit être "entendue" alors que "la colère est multi-causales". "L'enjeu écologique ne se fera pas contre les Français. On a besoin de chaque Français et là il y a des incompréhensions, poursuit-il. Les Français ont envie un partage équitable de l'effort et des recettes".

À lire aussi
Une compagnie de CRS (illustration) sécurité
Les actualités de 18h - "Gilets jaunes", Strasbourg : les forces de l'ordre épuisées

On reparlera du long terme quand les esprits se seront apaisés

Nicolas Hulot
Partager la citation

"On reparlera du long terme quand les esprits se seront apaisés", promet l'ancien animateur de télévision, qui assure que la taxe carbone est "nécessaire". "La préoccupation gouvernementale n'a pas été entendu et compris, il faudra y revenir après avoir fait une approche holistique et intégrale".

Un dialogue dorénavant possible ?

Dès lors, Nicolas Hulot appelle à un véritable dialogue entre l'exécutif et les "gilets jaunes". "Il y a une main tendue, empreinte de plein de sincérité. Il faut d'abord du dialogue et j'appelle à saisir cette main tendue", dit-il alors qu'un nouvel appel à la manifestation a été lancé samedi 8 décembre.

Alors que la précédente mobilisation a viré à la guérilla urbaine dans certaines villes, notamment à Paris, l'ex ministre appelle "chacun à ses responsabilité". "Ne tombons pas dans le piège d'opposer social et écologie. Ajoutons nos énergies et ne les opposons pas", clame-t-il.

Concernant la tenue d'une marche pour le climat samedi 8 décembre, Nicolas Hulot se montre très mitigé sur la tenue de cet événement. "Je trouve que ce n'est pas le moment, car c'est un risque de confrontation et de confusion supplémentaire", dit-il alors qu'il assure que "l'ambition de la France ne va pas s'arrêter là"

Revivez l'interview de Nicolas Hulot

18h52 - L'interview de Nicolas Hulot est dorénavant terminé. Merci de nous avoir suivis.

18h50 -
En s'adressant directement aux "gilets jaunes", Nicolas Hulot lance : "Ne tombons pas dans le piège d'opposer social et écologie. Ajoutons nos énergies et ne les opposons pas. Le deuxième message c'est que la violence ne mène à rien. Il faut savoir s'en dissocier car à un moment donné, on perd la cause première".

18h48
- Concernant la tenue d'une marche pour le climat samedi 8 décembre, Nicolas Hulot se montre très mitigé sur la tenue de cet événement. "Je trouve que ce n'est pas le moment, car c'est un risque de confrontation et de confusion supplémentaire", dit-il alors qu'il assure que "l'ambition de la France ne va pas s'arrêter là". 

18h39 - "Il y a une main tendue, empreinte de plein de sincérité. Il faut d'abord du dialogue et j'appelle à saisir cette main tendue", dit-il alors qu'un nouvel appel à la manifestation a été lancé samedi 8 décembre. "On a vu les trois derniers samedis, donc j'appelle chacun à ses responsabilité".

18h36 - Sur la question de la taxe carbone, Nicolas Hulot évoque une "erreur collective". "Il faut mettre des outils en place pour permettre aux gens d'économiser et de diminuer leur consommation", dit-il.

18h34 - Interrogé sur le moratoire annoncé par le gouvernement, Nicolas Hulot appelle à faire un "travail d'équité fiscale" avant de ré-aborder la question de la fiscalité des carburants.

18h28 - "Visiblement, la préoccupation gouvernementale n'a pas été entendue et comprise (...) La taxe carbone est nécessaire mais il faudra y revenir après avoir fait une approche holistique et intégrale", explique l'ancien ministre de la Transition écologique, regrettant que l’ensemble des gouvernements n'ait pas eu "d'approche posée et intégrale". Et de poursuivre : "N'ayons aucun sujet tabou, la fiscalité écologique a toujours été abordée dans une fiscalité additionnelle".

18h25 -
"Je ne pense pas que l'ensemble des 'gilets jaunes' soient contre l'écologie", dit Nicolas Hulot.

18h24 - "Que tout ça ne soit pas une bonne nouvelle pour le climat certes, mais il y a des choses que l'on doit entendre. L'enjeu écologique ne se fera pas contre les Français. On a besoin de chaque Français et là il y a des incompréhensions, poursuit-il. Les Français ont envie un partage équitable de l'effort et des recettes. Ils ont soif d'équité et de justice sociale".

18h23 - "Je salue une décision, dans le contexte actuel, courageuse, nécessaire et incontournable", démarre Nicolas Hulot après les annonce d'Édouard Philippe.

18h21 - L'interview de Nicolas Hulot démarre maintenant. Il répond aux questions de Marc-Olivier Fogiel et Alain Duhamel jusqu'à 19 heures.

18h07 - Associations professionnelles ou environnementales, les défenseurs de la transition écologique ont déploré l'annonce par le gouvernement d'un moratoire sur la fiscalité des carburants. Pour France Nature Environnement, c'est "une grave erreur", "une régression" qui sacrifie l'écologie sans répondre aux préoccupations sociales.

18h05 - Le moratoire sur la fiscalité des carburants était l'une des demandes principales de plusieurs partis d'opposition... Mais au fait, qu'est-ce que c'est un moratoire ?

18h02 - Englué dans une crise qui a atteint un paroxysme samedi 1er décembre avec des scènes de guérilla urbaine à Paris, l'exécutif a fait des concessions, espérant qu'elles suffiront à calmer la colère qui secoue le pays et stupéfie le monde. Moratoire sur la hausse des prix des carburants, contrôle technique, gel des tarifs... Voici toutes les annonces d'Édouard Philippe ce mardi.

18h00 - Bonjour et bienvenue sur ce live pour suivre en direct l'interview de Nicolas Hulot. L'ancien ministre de la Transition écologique répondra aux questions de Marc-Olivier Fogiel et Alain Duhamel à partir de 18h20.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Nicolas Hulot Transition énergétique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795809883
"Gilets jaunes" : ce qu'il faut retenir de l'interview de Nicolas Hulot sur RTL
"Gilets jaunes" : ce qu'il faut retenir de l'interview de Nicolas Hulot sur RTL
L'ancien ministre de la Transition écologique, qui avait claqué la porte du gouvernement en août dernier, appelle les "gilets jaunes" à saisir la "main tendue" du gouvernement.
https://www.rtl.fr/actu/politique/en-direct-nicolas-hulot-est-l-invite-exceptionnel-de-rtl-soir-7795809883
2018-12-04 18:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zxI0evWvISfEzB2B8KwzYA/330v220-2/online/image/2018/0515/7793396339_nicolas-hulot-ministre-de-la-transition-ecologique-et-solidaire-se-rendra-aux-arcs-sur-argens-dans-le-var.jpg