3 min de lecture Remaniement ministériel

Emmanuel Macron : 3 choses que le remaniement nous apprend sur lui

DÉCRYPTAGE - Un mini-remaniement a eu lieu au sein du gouvernement. Mais cela ne l'empêche pas de livrer quelques indices sur la stratégie d'Emmanuel Macron pour la suite de son quinquennat.

Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière
>
Remaniement : "On est chez les fous !", s'étrangle un ministre Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Un remaniement n'est jamais anodin. Et le dernier en date au sein du gouvernement d'Édouard Philippe ne fait pas exception à cette règle. Trois proches d'Emmanuel Macron ont ainsi fait leur entrée au sein de l'exécutif. Sibeth Ndiaye remplace Benjamin Griveaux au poste de porte-parole du gouvernement. Amélie de Montachalin devient secrétaire d'État en charge des Affaires européennes et Cédric O, secrétaire d'État en charge du Numérique.

À noter que ces trois noms n'avaient pas été évoqués parmi les hypothèses possibles au moment de l'annonce d'un remaniement. Emmanuel Macron a ainsi créé la surprise, tout en tablant sur des valeurs sûres. Sibeth Ndiaye, Amélie de Montchalin et Cédric O sont les plus fidèles parmi les fidèles au président de la République

Et pour cause, ils sont là depuis la fondation d'En Marche et la campagne présidentielle. Sibeth Nidaye était en charge de la communication du candidat. Amélie de Montchalin, incarnation complète de la macronie. Et enfin, Cédric O, conseiller de l'ombre d'Emmanuel Macron sur le numérique et trésorier de sa campagne. Trois choix on ne peut plus stratégiques et assumés. 

À lire aussi
L'invité de RTL gouvernement
"Sibeth Ndiaye assume d'être une menteuse professionnelle", dit Jordan Bardella sur RTL

1. Emmanuel Macron se recentre sur sa base

"On dirait le dernier carré de fidèles. Ça fait fin de quinquennat", confie à RTL un député de la majorité. C’est Chirac qui nomme son secrétaire général Philippe Bas au gouvernement, c’est Sarkozy qui nomme Claude Guéant". Il évoque surtout le risque de découragement chez certains de ses camarades : "Prendre deux conseillers perso sur trois nominations, il y en a qui bossent sur ces sujets à l’Assemblée et qui vont poser leur crayon !"

Mais l'entourage du président de la République explique qu'"il est naturel que le Président dispose d’un socle de proches à tous les étages du pouvoir. L'hyperconcentration de ces forces à l’Élysée était une mauvaise exploitation de toutes ces énergies".

C'est d'ailleurs d'Emmanuel Macron qu'est venu l'idée de nommer Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement. "Le porte-parolat devient, dans les faits, aussi le porte-parolat du PR. Il était inimaginable de faire porter cette responsabilité à une personne qui ne soit pas l’un de ses hyper proches", a indiqué un membre de la garde rapprochée du chef de l’État, à Pauline de Saint-Rémy, journaliste politique chez RTL. 

À lire aussi

2. Un président seul et isolé

Plus d'une quarantaine de conseillers ont quitté l'Élysée. Tous n'ont pas été remplacés, surtout dans le tout premier cercle. Le témoin d'une réunion il y a quelques semaines à l'Élysée décrit des conseillers épuisés, complètement rincés par ces mois de pouvoir. 

Une fatigue qui se ressent même chez Emmanuel Macron. "Si cette vague de départs n'est pas forcément inédite dans l'histoire des Présidents, ce qui est plus étonnant c'est qu'ils ne soient pas remplacés et que ça traîne. Comme si le chef de l'État s'isolait toujours un peu plus dans son château", estime Olivier Bost, journaliste au service politique de RTL.

Mais ce n'est pas tout. "Emmanuel Macron et plus généralement La République En Marche ont un problème de ressources humaines. C'est parce que le président n'a que quelques années de carrière politique et un parti tout jeune. Le vivier de talents est limité", analyse Olivier Bost.

3. Et Édouard Philippe dans tout cela ?

Ce remaniement marque aussi une distance entre Emmanuel Macron et Édouard Philippe. En effet, parmi les nouveaux entrants, on ne retrouve que le cercle proche du président de la République... et personne du côté du premier ministre. L'arrivée en force des proches de la première heure du chef de l'État pose la question de savoir l'implication d'Édouard Philippe dans leurs nominations.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Remaniement ministériel Emmanuel Macron La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797338917
Emmanuel Macron : 3 choses que le remaniement nous apprend sur lui
Emmanuel Macron : 3 choses que le remaniement nous apprend sur lui
DÉCRYPTAGE - Un mini-remaniement a eu lieu au sein du gouvernement. Mais cela ne l'empêche pas de livrer quelques indices sur la stratégie d'Emmanuel Macron pour la suite de son quinquennat.
https://www.rtl.fr/actu/politique/emmanuel-macron-3-choses-que-le-remaniement-nous-apprend-sur-lui-7797338917
2019-04-01 17:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TouUkoZB_ghmJ_wXIR3qsg/330v220-2/online/image/2019/0401/7797338945_sibeth-ndiaye-et-emmanuel-macron-le-17-novembre-2017.jpg