1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. ÉDITO - Nouveau gouvernement : pourquoi le poste de premier ministre n'attire plus
2 min de lecture

ÉDITO - Nouveau gouvernement : pourquoi le poste de premier ministre n'attire plus

Emmanuel Macron a du mal à trouver sa ou son Premier ministre. L’engagement en politique est de moins en moins facile.

Jean Castex et Emmanuel Macron
Jean Castex et Emmanuel Macron
Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
Pourquoi le poste de Premier ministre n'attire plus
00:03:22
ÉDITO : la politique non merci
00:03:22
L'Edito Politique Olivier Bost
Olivier Bost - édité par William Vuillez

À une autre époque, dans un vieux monde, refuser un poste de Premier ministre ou même de ministre était inenvisageable, impensable, mais nous sommes en 2022. Inconnue du grand public, Véronique Bédague est numéro 2 du géant de l’immobilier Nexity, un très beau poste. Cette énarque connait la politique, elle a été notamment directrice de cabinet de Manuel Valls à Matignon. La semaine dernière, a révélé le Parisien sans que ça soit démenti, elle a été reçue par le secrétaire général de l’Élysée Alexis Kohler. 

Un long entretien pour le poste de Premier ministre, mais elle a refusé. Emmanuel Macron cherche toujours, un Premier ministre "attaché à la question sociale, environnementale et productive", selon sa propre définition. Et si c’est une femme c’est mieux mais pour l’instant, il n’a pas trouvé. Pour mieux comprendre ceux qui ne veulent pas plonger ou replonger en politique, le mieux est d’écouter ceux qui la quittent. Pour ceux qui viennent du privé, du monde de l’entreprise, c’est un vrai dilemme.

Il y a la question de la rémunération. Dans le populisme ambiant, tout le monde trouve que les politiques sont trop bien payés et qu’ils abusent. Comparativement, au regard de leurs responsabilités, de l’engagement que ça demande (Premier ministre c’est 24 heures sur 24, 7 jours sur 7), ils sont en fait très mal payés. Oui c’est un engagement, pas un métier, mais c’est quasiment un sacrifice quand cela nuit à votre carrière. 

"Très difficile de travailler avec Macron"

À Matignon, vous vous occupez de tellement de domaines que vous ne pouvez bosser nulle part après. Impossible de retourner simplement dans le privé. Vous risquez d’en être empêché parce que vous êtes ou vous seriez en conflit d’intérêt. Les règles en la matière sont devenues assez dures pour limiter les aller-retours public/privé. Dès lors, pour des dirigeants d’entreprises notamment, la vie publique est un repoussoir.

À lire aussi

Ce n'est pas la seule raison, il y a aussi le champ de ce que vous pouvez faire. Premier ministre d’Emmanuel Macron, c’est une fonction particulière. La bride est courte, "c’est très difficile de travailler avec Emmanuel Macron", confie l’un de ses ministres actuels qui ne va pas rempiler. "Il est dur, hyper exigeant", décrit ce futur ancien ministre qui néanmoins apprécie et admire le chef de l’État. Un haut responsable de la majorité le dit sans réserve, il n’a aucune envie de travailler directement avec Emmanuel Macron, il veut garder sa liberté. 

Même si Emmanuel Macron a promis d’inventer quelque chose pour gouverner autrement, il y a peu de gens pour croire qu’il va vraiment changer sa façon d’exercer le pouvoir. Tout le monde s’accorde aussi pour dire que ce second quinquennat sera difficile. Une élection nette mais sans élan, une conjoncture économique qui se complique, une attente sociale exacerbée… La croissance zéro va imposer un nouveau budget et de revoir déjà et très vite des promesses de campagne. Prendre un poste de ministre c’est récupérer un fardeau, ça pousse un peu à réfléchir avant d’accepter les plus hauts postes de la République.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/