1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. ÉDITO - Législatives 2022 : le rebond toujours plus difficile de Marine Le Pen
2 min de lecture

ÉDITO - Législatives 2022 : le rebond toujours plus difficile de Marine Le Pen

Arrivée au second tour de l'élection présidentielle, mais pas élue, Marine Le Pen s'apprête à mener le combat pour les élections législatives.

Marine Le Pen le 24 avril 2022 après sa défaite à la présidentielle
Marine Le Pen le 24 avril 2022 après sa défaite à la présidentielle
Crédit : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
ÉDITO - Le rebond toujours plus difficile de Marine Le Pen
00:03:00
L'Edito Politique Olivier Bost
Olivier Bost

Les lendemains de présidentielle sont traditionnellement durs pour le Rassemblement national. Marine Le Pen accuse le coup de sa troisième défaite. Elle a passé 15 jours sous les radars pour se remettre d’une fin de campagne éprouvante. Un calvaire que raconte dans le détail l’hebdomadaire L’Express cette semaine.

Encore une fois, le Rassemblement national a chuté sur la dernière marche, rattrapé par ses démons et son isolement. Mais il reste de cette troisième tentative que Marine Le Pen n’a jamais autant recueilli de voix : 13 millions au second tour, 41% des suffrages et un débat pas déterminant, mais pas catastrophique.

Mais qu’en faire à présent ? C’est toujours la question. Déjà, rattraper ces 15 jours de silence où Jean-Luc Mélenchon a pris tout l’espace (qu’on lui laissait) et a pu installer son histoire, l’illusion de pouvoir devenir Premier ministre. À gauche, cela a créé un espoir, sûrement démesuré mais mobilisateur.

Au Rassemblement national, Marine Le Pen y laissera peut-être sa place de première force d’opposition. Les législatives s’annoncent beaucoup, beaucoup plus compliquées pour le RN. Il y a le mode de scrutin défavorable, Marine Le Pen a fait un très beau score mais il y a moins de territoires qu’Emmanuel Macron ou Jean-Luc Mélenchon où elle est arrivée en tête très nettement.

À lire aussi

Or, c’est déterminant dans la dynamique électorale des législatives et puis, le coup de mou de la candidate n’aide pas les électeurs à se remobiliser. Pourquoi se déplacer et pourquoi voter RN aux législatives ? En 2017, le RN avait perdu plus de 2 électeurs sur 3 entre la présidentielle et les législatives, 2 électeurs sur 3 de Marine Le Pen ne sont pas allés voter pour un député RN. Et c’est ce qui explique que le parti a fini avec moins de 10 élus à l’Assemblée nationale…

Mais le RN fera probablement mieux cette année. La campagne n’a pas encore commencé, les projections sont encore hasardeuses, mais les proches de Marine Le Pen tablent sur quelques dizaines d’élus. Les sondages donnent une fourchette de 20 à 60 députés, ce qui laisse une belle marge. C’est loin bien sûr de représenter le poids dans la vie politique du Rassemblement National.

Le RN pourrait n'être que la 4ème force politique derrière la majorité présidentielle, la Nupes et les Républicains qui résistent. Mais le RN sera plus visible et audible qu’avant. Reste que pour l’avoir déjà vécu pendant 5 ans, Marine Le Pen sait que le temps est long sur les bancs de l’Assemblée, tout en haut à droite de l’hémicycle, dans l’opposition. C’est loin 2027.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/