1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Écologie : "Plus on en parle, moins on en fait", estime l'EELV David Cormand
1 min de lecture

Écologie : "Plus on en parle, moins on en fait", estime l'EELV David Cormand

INVITÉ RTL - David Cormand, candidat EELV aux Européennes, réagit au Conseil de défense écologique réuni à l'Élysée. Selon lui, "le problème ce n'est plus seulement d'en parler mais d'agir".

Le Conseil de défense écologique réuni à l'Élysée par Emmanuel Macron, le 23 mai 2019
Le Conseil de défense écologique réuni à l'Élysée par Emmanuel Macron, le 23 mai 2019
Crédit : LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Écologie : "Plus on en parle moins on en fait", estime David Cormand, candidat EELV
00:04:17
Écologie : "Plus on en parle moins on en fait", estime David Cormand, candidat EELV
00:04:18
Christelle Rebière - édité par Cassandre Jeannin

Emmanuel Macron a organisé ce jeudi 23 mai le premier Conseil de défense écologique à l'Élysée. Douze ministres étaient réunis autour du chef de l'État et du Premier ministre. Cette nouvelle instance a pour objectif de coordonner l'action environnementale du gouvernement. Une initiative peu anodine à trois jours des élections européennes.

C'est un pur "hasard" du calendrier, ironise David Cormand, secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts (EELV) et candidat aux élections européennes. "Il étaient prêts seulement maintenant", "à trois jours des Européennes", même s'ils sont "au pouvoir depuis deux ans", lance-t-il.  

À l'issue de ce conseil, le gouvernement a annoncé une hausse des prêts de 3 milliards d'euros pour la rénovation des bâtiments publics, ce qui "va dans le bon sens" selon lui. Mais il rappelle que "cette banque existe déjà, il y avait déjà des lignes budgétaires qui étaient prévues pour aider les collectivités locales à rénover leur patrimoine et les habitations". "Pourquoi ces gens-là (le gouvernement) ne prennent pas des mesures qui sont aussi simples ?", s'interroge-t-il. 

En revanche, David Cormand est "très heureux qu'on parle autant d'écologie". "Le problème ce n'est plus seulement d'en parler mais d'agir", revendique-t-il. "On a l'impression parfois que plus on en parle moins on en fait", déplore-t-il, "ça ne doit surtout pas être un alibi pour ne pas agir". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire