1 min de lecture Justice

École nationale de la magistrature : Nathalie Roret, 1ère femme non non magistrate proposée à la direction

Éric Dupond-Moretti, ministre de la Justice, propose à Emmanuel Macron de nommer l'avocate Nathalie Roret directrice de l'École nationale de la magistrature (ENM). Une première pour une femme, et une première pour un non-juge.

Maître Nathalie Roret, proposée le 21 septembre 2020 à la direction de l'École nationale de la magistrature
Maître Nathalie Roret, proposée le 21 septembre 2020 à la direction de l'École nationale de la magistrature Crédit : DR
signature paul turban
Paul Turban et AFP

Depuis 1958, date de sa création, l'École nationale de la magistrature n'a été gouvernée que par des hommes, des juges qui plus est. Pour l'école qui forme les juges, une double révolution s'annonce : l'avocate Nathalie Roret a été proposée par Éric Dupond-Moretti pour en prendre la direction. Elle doit maintenant être nommée par décret. 

Nathalie Roret, "une femme d'exception, actuelle vice-bâtonnière du barreau de Paris", a déclaré le ministre de la Justice, deviendra ainsi le premier directeur non-magistrat de l'institution et sa première directrice. Avocate pénaliste, Maître Roret a prêté serment en 1989 et est membre du comité d'éthique du Barreau de Paris depuis 2015 et vice-bâtonnière depuis 2020. 

Le choix de la rupture est assumé par Éric Dupond-Moretti. "Je n'aurai pas le temps d'opérer une refonte totale" de l'ENM, a-t-il expliqué, "mais je ne renonce certainement pas à ouvrir davantage cette école. L'ouverture c'est d'abord rompre avec des traditions surannées, c'est rompre avec la tentation du vase clos et de l'entre-soi, c'est vouloir réfléchir et débattre autrement qu'entre pairs". 

La "richesse" du parcours de Nathalie Roret, "son engagement aux côtés des justiciables, notamment dans le domaine de la médiation, sont le garant des qualités qu'elle exprimera à la tête de cette école", a ajouté le Garde des Sceaux, "et j'ai la certitude que Mme la bâtonnière en qualité de nouvelle directrice saura mettre en oeuvre avec le Conseil d'administration ces nouvelles orientations". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Éric Dupond-Moretti Gouvernement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants