2 min de lecture Edito

Derrière le sanitaire et le confinement, les messages politiques d’Emmanuel Macron

ÉDITO - Emmanuel Macron s'est adressé aux Français mardi 24 novembre. Le président a développé le plan gouvernemental pour sortir de la crise sanitaire.

OlivierBost_245x300 L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Derrière la sortie très progressive du confinement, les messages politiques dEmmanuel Macron Crédit Image : Ludovic MARIN / AFP / POOL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Florine Boukhelifa

L’intervention du chef de l’État était dense efficace, concrète, positive et à portée politique. Nous glissons progressivement de l’absurdie vers la responsabilité de chacun. C’est agréable à entendre. Emmanuel Macron veut engager chacun d’entre-nous, mais aussi le Parlement, des collectifs de citoyens pour les prochaines mesures contre la Covid-19. Et pour l’avènement de ce qu’il a appelé un nouvel avenir français.

Ce qui transpirait des propos du chef de l’État, c’est son envie de trouver une nouvelle dynamique collective pour faire face aux défis. Par exemple, l’isolement contraint des personnes qui ont le virus. L’idée est d’obliger ceux qui ont été testés positifs à rester chez eux ou dans une chambre d’hôtel sous peine d’une très forte amende en cas de contrôle. Il s’agit d’une privation de liberté, même si nous nous y sommes un peu habitués avec le confinement.

Cela mérite "un vrai débat démocratique", a bien dit mardi soir Emmanuel Macron en lançant l’idée. Quand il s’agit de décision difficile, le chef de l’État veut bien partager le fardeau et renvoie le sujet au gouvernement et au Parlement. Ce qu’il ne fait pas quand il s’agit du "quoi qu’il en coûte". Pas seulement une formule l’a bien rappelé Emmanuel Macron

Un appel à la responsabilité individuelle

Il n’a besoin de personne pour engager encore quelques milliards, dizaines ou centaines de milliards d’euros pour sauver les entreprises à l’arrêt, soutenir ceux qui ne peuvent pas travailler, les précaires et les jeunes. Et rien ne semble indiquer la sortie de cette période d’argent magique. "La crise va vraisemblablement encore s’aggraver", a prévenu le chef de l’État.
 
Concernant la perspective du vaccin, l’enjeu politique est plutôt de faire face à la défiance, au complotisme, à l’obscurantisme, au relativisme. Notre pays, nous l’avons déjà évoqué, est parmi les plus réticents au vaccin. Il ne sera pas obligatoire. Pour retrouver un peu de confiance, indispensable pour s’en sortir, Emmanuel Macron promet de la transparence et il veut qu’un collectif de citoyens apporte ce regard sur cette question devenue sensible.

À lire aussi
langue française
Schiappa, Darmanin : pourquoi les ministres utilisent-ils un langage familier ?

D’une manière plus générale, le chef de l’État a plus que jamais fait appel à la responsabilité de chacun. "Je ferai tout ce que je peux pour me battre à vos côtés", a-t-il dit. Une façon d’atténuer cette période où tout n'arrive que d’en haut, jusqu’aux injonctions les plus ridicules sur nos vies de tous les jours. Nous avons amorcé une sortie très progressive de l’absurdité technocratique.

L'avenir politique du président soumis au coronavirus

Emmanuel Macron a répondu au climat actuel : "Les esprits sont parfois fatigués, les débats s’échauffent, nous ne devons pas nous laisser emporter". Le choix des mots révèle cette facette du discours. Le mot "Ensemble" revient dans plusieurs phrases : "c'est tous ensemble que nous avons sauvé des vies", "aujourd’hui, nous tenons ensemble", "demain, nous vaincrons ensemble" pour cette promesse de "nouvel avenir français".

De quoi nous projeter et montrer l’enjeu pour Emmanuel Macron. Son avenir politique, au-delà de l’abnégation, se joue sur cette gestion de la Covid-19. Le bilan de son quinquennat et la suite, 2022 et après. Tout est suspendu à la fin de l’épidémie…

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Edito Politique Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants