1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Déconfinement : "Nous sommes prêts", assure Renaud Muselier

Déconfinement : "Nous sommes prêts", assure Renaud Muselier

INVITÉ RTL - Renaud Muselier, président du conseil régional Paca dont la région est en "vert", se dit prêt à affronter le début de déconfinement qui débutera ce lundi 11 mai.

Renaud Muselier, président de l'association des régions de France
Renaud Muselier, président de l'association des régions de France
Crédit : Jacques Witt/SIPA
Déconfinement : "Nous sommes prêts", assure Renaud Muselier
12:44
Plan pour la culture : "Macron fait de la mise et ça me gêne", dénonce Frédéric Mitterrand
13:15
Renaud Muselier était l'invité de RTL du 8 mai 2020
12:44
Frédéric Mitterrand était l'invité de RTL du 7 mai 2020
13:15
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura
Animateur

Ce jeudi 7 mai, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé une sorte de déconfinement à la carte. Une décision qui s'avère favorable à la région PACA notamment, comme l'explique Renaud Muselier, président du conseil régional et président Les Républicains de la Région Sud.

"Il y a beaucoup de choses qui avancent. On est en "vert" depuis pratiquement quinze jours, la population est en diminution en terme de transmission et on compte 40% de lits de réanimation disponibles. Concernant le volet économique, il y a maintenant la possibilité de remettre en action les entreprises. Je ne crains plus grand chose. Nous sommes prêts et très attentifs. On a dès le départ fait le choix de dépister beaucoup de soigner, isoler et de traiter", rappelle Renaud Muselier.

Alors que le territoire invente des solutions pour régler la problématique des transports, Renaud Muselier assure que la situation est maîtrisée dans la région : "Aujourd'hui il n'y a que 60% de fréquentation avec une distanciation sociale respectée et des gens qui font la queue devant la gare. Il y a une prise de conscience générale. J'exclus l'attestation employeur que Valérie Pécresse a mis en place car l'Île-de-France est en rouge, elle ne peut pas se permettre une remontée de la courbe. On ne filtrera personne dans les gares. Le masque est obligatoire et on met en place des équipes pour donner des masques à ceux qui n'en ont pas".

La prochaine étape pour le président de la région c'est la réouverture des cafés et des restaurants dont il espère la reprise "le 1er juin au plus tard". "Il nous faut du tourisme, de la culture et de la distanciation avec des masques et on va y arriver", positive Renaud Muselier.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/