1 min de lecture Confinement

Coronavirus : pour Marine Le Pen, le confinement n'est pas suffisamment "strict"

Marine Le Pen a souhaité mardi que le gouvernement se conforme aux recommandations du Conseil scientifique d'un confinement "strict" de la population face à l'épidémie de coronavirus.

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national (RN).
Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national (RN). Crédit : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

Les mesures annoncées lundi par Emmanuel Macron ne sont pas suffisamment sévères pour Marine Le Pen. La présidente du Rassemblement national a souhaité mardi, que le gouvernement se conforme aux recommandations du Conseil scientifique d'un confinement "strict" de la population face à l'épidémie de coronavirus.
"J'aurais aimé que ce qu'a réclamé notamment le Conseil scientifique, dont Emmanuel Macron nous a dit qu'il écoutait les consignes, soit respecté", a-t-elle déclaré sur Radio classique. "Eux souhaitaient un confinement strict. Or nous ne sommes pas aujourd'hui dans le cadre d'un confinement strict. J'espère que les règles aujourd'hui seront suffisantes pour juguler l'épidémie".

Le Conseil scientifique installé par le gouvernement a recommandé lundi des mesures de confinement "à l'italienne" contre le coronavirus, lors d'une conférence téléphonique réunissant Édouard Philippe, les chefs de partis et les associations d'élus, selon plusieurs participants.

Pour le report du second tour des municipales, mais...

Sur le report du second tour des élections municipales, Marine Le Pen a dit qu'elle approuvait cette décision mais a relevé "une difficulté" en raison de "la distance qu'il va y avoir entre le premier et le second tour", qui posait la question de la "sincérité du scrutin". "Il me semblait que la sincérité du scrutin nécessitait que l'on conserve les sept jours entre le 1er et le second tour. Ce n'est pas le choix qui a été fait par le gouvernement. Les députés auront à se saisir de cette question", a-t-elle dit.

La candidate déjà déclarée à la présidentielle de 2022 s'est par ailleurs "réjouie de voir que le président de la République a suspendu l'ensemble des réformes que nous avons combattues" comme celles des retraites et de l'assurance chômage.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Politique Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants