1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : combien coûte l'amende si l'on ne respecte pas le confinement ?

Après l'allocution d'Emmanuel Macron, le ministre de l'Intérieur a détaillé les mesures de confinement. Christophe Castaner a notamment abordé la tarification des amendes en cas de non-respect des règles.

Christophe Castaner lors de sa prise de parole le 16 mars 2020.
Christophe Castaner lors de sa prise de parole le 16 mars 2020. Crédit : FRANCE TV / AFP
Marie Gingault et AFP

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, a pris la parole lundi 16 mars, quelques minutes après l'allocution d'Emmanuel Macron. Dans son discours, le ministre de l'Intérieur a détaillé les mesures du confinement évoqué par le Président de la République. 

Lundi soir, Santé publique France dénombrait 6.633 cas de contaminations dans l'hexagone, et 148 décès. "Le mot d'ordre est clair : Restez chez vous ! ". Christophe Castaner a été explicite avec le confinement et a intimé aux Français de rester chez eux, sauf exceptions, pour lutter contre la propagation du Covid-19. 

Á partir de ce mardi midi, les Français doivent rester confiné chez eux, et ce, pendant minimum quinze jours. Cette période pourra être renouvelée. Ne sont autorisés que les déplacements entre le domicile et le travail quand celui-ci ne peux être organisé sous forme de télétravail, les courses, les besoins de première nécessité... Mais ces déplacements ne sont pas exemptés d'une justification.

38 euros puis 135 euros

Pour chaque déplacement, outre certaines cartes professionnelles et des attestations d'employeurs, les Français devront présenter un "document attestant sur l'honneur le motif" du déplacement, notamment téléchargeable sur le site du ministère de l'Intérieur. Il pourra également être réalisée sur papier libre pour les personnes n'ayant pas d'imprimante ou d'accès internet.

À lire aussi
Un militaire australien chargé de faire un test de dépistage à une habitante de la banlieue de Melbourne, le 2 juillet. épidémie
Coronavirus dans le monde : ces endroits où les autorités reconfinent

Pour veiller au respect des règles, le ministre de l'Intérieur a promis la mobilisation de 100.000 policiers et gendarmes pour effectuer des contrôles. Toutes les personnes qui circuleront devront être "en mesure de justifier leur déplacement", a-t-il affirmé.

Ne pas respecter les mesures de confinement sera puni par une amende. Les contrevenants aux restrictions de déplacement seront sanctionnés d'une amende de 38 euros, qui pourra aller jusqu'à à 135 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Amende Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants