2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : Philippe répond aux rumeurs de tensions avec Macron

Édouard Philippe a expliqué que sa relation avec le président de la République était basée sur la "confiance" et est d'une "grande fluidité".

Édouard Philippe a annoncé les prochaines dates clés du déconfinement en France
Édouard Philippe a annoncé les prochaines dates clés du déconfinement en France Crédit : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

L'esprit français. Édouard Philippe l'a invoqué ce jeudi 7 mai lors d'une conférence de presse qui avait pour but de présenter les derniers ajustements pour le déconfinement. Interrogé sur d'éventuelles tensions et dissensions entre le président de la République et le premier ministre, le chef du gouvernement a coupé court à toutes polémiques. 

Le premier ministre a déclaré : "Depuis trois ans qu'il m'a été donné de pouvoir travailler avec le président de la République, j'ai toujours constaté d'une confiance et d'une grande fluidité qui je crois a peu de précédents. Et voilà". Édouard Philippe a ajouté que c'était "toujours le cas" et "espère que ce sera toujours le cas". 

C'est sur un ton sec que le chef du gouvernement a poursuivi. "Permettez-moi de vous dire que dans les moments que nous vivons, en plein dans une crise sanitaire considérable, alors que les Français font un travail incroyable, passer plus de deux secondes à écrire, parler sur ce genre de sujets me laisse très circonspect. Je pense que nos concitoyens s'en contrefichent dans des propensions que les journalistes politiques ne mesurent pas. Et je dois dire que, de ce point de vue-là, je me sens très Français", a-t-il lancé. 

Des prises de parole parasites

Des relations qui se sont compliquées au sommet de l'État. L'hypothèse selon laquelle Emmanuel Macron pourrait vouloir un gouvernement d'union nationale pour faire face à l'après-crise est venue secouer l'organisation à Matignon. Quelques jours plus tard, le président de la République s'est exprimé devant les Français, au moment où le premier ministre le faisait devant les sénateurs. 

À lire aussi
Emmanuel Macron à la tribune de l'ONU, le 24 septembre ONU
Ce qu’il faut retenir du discours d’Emmanuel Macron devant l’ONU

Dernier élément en date, lorsqu'Édouard Philippe mettait en garde devant les sénateurs contre "le risque de l'écroulement" de l'économie française, Emmanuel Macron, lui, déclarait ne "pas avoir ces grands mots". Une phrase qui relance les tensions entre le président et son premier ministre.

Au micro de RTL, Stéphane Le Foll ne peut s'empêcher de noter des différences dans les discours du président et de son premier ministre. En rappelant avoir été porte-parole sous le mandat de François Hollande, l'ancien ministre estime qu'"en terme de communication, le fait que le président de la République s'exprime en même temps que le premier ministre a un côté un peu surprenant. Ça donne l'impression qu'il y a un peu de friture sur la ligne".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Édouard Philippe Matignon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants