2 min de lecture Épidémie

Coronavirus : Philippe de Villiers assure avoir été soigné au pastis par le Pr. Raoult

VU DANS LA PRESSE - Philippe de Villiers a confié sur un plateau de télévision ce mardi 18 mai, qu'il avait été guéri du coronavirus grâce à un traitement au pastis prescrit par le Professeur Didier Raoult.

Philippe de Villiers, le 25 avril 2019
Philippe de Villiers, le 25 avril 2019 Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Les révélations de Philippe de Villiers peuvent prêter à sourire ou complétement choquer... Quoiqu'il en soit elles ne laissent pas indifférent. Atteint du coronavirus, l'ancien président du Conseil général de la Vendée a assuré qu'il avait été soigné grâce au pastis, sur les bons conseils de Didier Raoult. 

Invité sur le plateau de télévision "L'Heure des pros" sur CNews, le patron du Puy du Fou s'est confié sur la maladie et le traitement pour le moins surprenant qu'il aurait reçu. Pascal Praud l'interroge : "Vous avez eu le Covid. Vous avez dit que vous avez été soigné par Didier Raoult avec de l'hydroxychloroquine et du pastis. Vous êtes sérieux ?" "Oui", lui répond d'un ton sérieux et assuré, l'ancien député. 

Une réponse qui n'a pas manqué de faire sourire l'animateur qui lui répond en riant : "Vous êtes allé à Marseille ou vous avez échangé au téléphone ?" "On a échangé au téléphone. Je lui rends hommage parce que je l'aime beaucoup. Il s'est moins trompé que les autres et c'est un homme remarquable. C'est une chance pour la France", confie dans un premier temps l'ancien président du Mouvement pour la France. 

"Pour moi il ne s'est pas trompé. Je lui ai dit 'voilà j'ai le Covid qu'est-ce qu'on fait ?' Il m'a tout de suite donné le traitement. Le colloque entre le patient et le grand professeur reste secret à jamais. Il ne sera même pas ouvert pour les archives de la médecine. J'ai été un cobaye et il m'a dit 'vous inquiétez pas, vous allez survivre", a-t-il poursuivi provoquant l'hilarité sur le plateau de télévision.

"Vous le diluez dans l'eau le pastis ou comme ça sec ?", questionne alors Pascal Praud pris d'un fou rire. "Non je le prends normalement comme on le prend à Marseille. Il faut au moins deux doses. Le premier soir j'ai pris un verre à ballon. Le deuxième soir un verre à pastis et là ça allait beaucoup mieux. Au bout de trois jours j'étais guéri", a répondu l'ancien élu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Alcool Philippe de Villiers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants