1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Coronavirus : y a-t-il un risque d'être contaminé en terrasse ?
2 min de lecture

Coronavirus : y a-t-il un risque d'être contaminé en terrasse ?

ÉCLAIRAGE - Alors que la réouverture des terrasses a lieu ce mercredi, y a-t-il des risques de transmission du coronavirus ?

La terrasse d'un bar à Marseille en août 2020.
La terrasse d'un bar à Marseille en août 2020.
Crédit : Christophe SIMON / AFP
Coronavirus : y a-t-il un risque d'être contaminé en terrasse ?
03:17
Sophie Aurenche
Chroniqueur

Nous sommes nombreux à attendre mercredi, la réouverture des commerces, des cinémas, des théâtres et des terrasses des restaurants. Un semblant de retour à la vie normale. Est ce raisonnable ? Y a-t-il des risques de transmission ? Peut-on attraper le virus en buvant un verre ou en déjeunant dehors en terrasse ? RTL vous répond. 

Il n'y a pas de connaissance de cluster, de foyer à l'extérieur, mais le risque de contaminer son voisin proche existe au moment où vous ne portez pas le masque. Le risque est tout de même 20 fois moins important à l'extérieur qu'à l'intérieur, selon le ministre de la Santé japonais. Autre donnée plutôt rassurante, moins de 10% des infections ont lieu à l'air libre, donc dehors.  

Cela veut dire qu'on peut quand même se contaminer dehors, dans deux circonstances. Soit si je suis trop près de mon voisin, soit s'il y a beaucoup de monde, donc beaucoup d'aérosols. Dans le premier cas, si je suis positif sans le savoir, si j'éternue sans faire attention, sans me protéger avec ma main, si je tousse, je risque de contaminer mon voisin d'en face. Ça fait beaucoup de si, mais le risque n'est pas nul, d'où la nécessité de maintenir une certaine distance, deux mètres dans l'idéal quand vous êtes dehors.

Quid des aérosols ?

Concernant le risque lié aux aérosols, c'est un peu différent. Le risque est réel à l'intérieur bien sûr, dans une pièce mal aérée, mais aussi dehors dans certaines circonstances. Prenons l'image de la fumée de cigarette. Dans une pièce fermée, le nuage stagne longtemps, évidemment, là, il y a danger. Dehors, si la terrasse est sur une grande place, aérée en plein courant d'air, bien sûr le nuage d'aérosols disparaît plus rapidement. En revanche, ce sera plus compliqué dans une petite rue étroite. 

À lire aussi

Donc, on le voit, le risque est faible dehors, mais il n'est pas nul. D'où la proposition de chercheurs français de l'École normale supérieure, d'installer sur les terrasses des ventilateurs qui repoussent les particules loin du trottoir, vers le ciel, pour éviter la stagnation des aérosols et donc la contamination.  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/