1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : "On n'attendra pas le mois de mars pour agir", dit Véran

VU DANS LA PRESSE - Dans un entretien accordé à des lecteurs du Parisien, le ministre de la Santé s'est exprimé sur l'évolution des mesures face à la progression de l'épidémie.

Le ministre français de la Santé, Olivier Véran, lors d'une visite d'un centre logistique pour la distribution du vaccin contre le coronavirus à Chanteloup-en-Brie, le 22 décembre 2020.
Le ministre français de la Santé, Olivier Véran, lors d'une visite d'un centre logistique pour la distribution du vaccin contre le coronavirus à Chanteloup-en-Brie, le 22 décembre 2020. Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP / POOL
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste RTL

Il est dans tous les esprits : un troisième confinement en France. Face à l'évolution de la pandémie de Covid-19 et la vaccination qui démarre seulement, l'issue semble inéluctable. Ce samedi, le ministre de la Santé Olivier Véran a affirmé : "On n'attendra pas qu'une nouvelle vague arrive pour prendre les bonnes mesures". 

Six lecteurs du Parisien, âgés de 21 à 74 ans, ont posé des questions au ministre de la Santé ce samedi. Est venue sur la table, la question de la reprise de l'épidémie au mois de mars et de potentiels aménagements des vacances de février. "Je ne sais pas qui vous annonce une grande épidémie en mars ! Aucune décision n'a été entérinée pour aménager les vacances", explique le ministre. 

"Aujourd'hui, notre pays connaît une forte tension épidémique avec plus d'admissions à l'hôpital que de sorties. Ça a malheureusement un air de déjà-vu. Il faut que le couvre-feu fonctionne, qu'on parvienne à tenir bon face au variant et à gagner du temps", poursuit-il dans les colonnes du Parisien. 

"Dans le meilleur des scénarios, on arrivera à faire baisser la pression épidémique. Si ce n'est pas le cas, on n'attendra pas le mois de mars pour agir. On suit au jour le jour l'évolution des effets du couvre-feu. On n'attendra pas qu'une nouvelle vague arrive pour prendre les bonnes mesures", insiste Olivier Véran. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Olivier Véran
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants