1 min de lecture Société

Coronavirus : "On a à peu près 2% de faux tests" dans les aéroports, annonce Djebbari

INVITÉ RTL - Le ministre délégué chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, indique qu'il y a "à peu près 2% de faux tests sur les contrôles que nous faisons, notamment à Roissy."

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Jean-Baptiste Djebbari, invité RTL Soir le 11 février 2021 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier édité par Quentin Marchal

Face à l'épidémie de coronavirus, de faux tests PCR se revendent sur l'ensemble de la planète pour pouvoir accéder à certains pays et notamment la France. Invité de RTL Soir, le ministre délégué chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a fait savoir que "les chiffres qu'on a, c'est à peu près 2% de faux tests sur les contrôles que nous faisons, notamment à Roissy". Un chiffre "plutôt faible" selon le ministre.

"Parmi ceux qui ont de faux tests, on s'aperçoit qu'il y a parmi eux très peu de cas positifs, une fois qu'ils sont testés", a indiqué Jean-Baptiste Djebbari qui se félicite que "peu de personnes passent entre les mailles sanitaires du filet". "C'est un enjeu pour les douanes et l'enjeu de digitalisation [...] vise aussi à avoir des formulaires standardisés avec une labellisation mondiale pour éviter tous ces faux (tests) qui peuvent prospérer".

Le ministre délégué chargé des Transports a également souligné que des sanctions avaient été adressées à certaines compagnies : "J'ai été amené à sanctionner des compagnies aériennes, notamment éthiopiennes, d'une suspension de vols pendant trois jours parce qu'elles ne respectaient pas les formulaires de tests PCR à l'embarquement". "Nous continuerons, avec la police aux frontières,  à contrôler et surveiller les compagnies qui commettent ce type de délit tout à fait condamnable".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Ministre Avions
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants