1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : Macron veut lancer une grande consultation après le confinement

Alors qu'Emmanuel Macron a marqué un tournant "à gauche" dans son discours du 13 avril, il veut lancer une grande consultation avec des organisations syndicales, des associations ou encore des ONG après la fin du confinement.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Les infos de 12h30 - Coronavirus : la promesse de Macron sur les masques est-elle possible ? Crédit Image : Martin BUREAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Vincent Derosier édité par Florise Vaubien

"Sachons nous réinventer, moi le premier", Emmanuel Macron a fait publiquement son mea culpa hier soir. Les Français ont entendu des mots inédits dans sa bouche comme "planification" qui est, rappelons-le, un symbole de gauche. Lorsqu'il a conquis le pouvoir, son livre au programme s'intitulait Révolution : cette fois, le chef d'État devra faire sa propre révolution. 

Les mots, entendus hier, sont en rupture avec le président très réformateur que l'on a connu jusqu'ici. Dans son discours du 13 avril, il a parlé de rebâtir l'indépendance agricole, sanitaire ou industrielle en France, et il a même parlé de "planification". Dans ce contexte, la réforme des retraites ne semble plus une priorité. Emmanuel Macron cherche à lancer une grande consultation dans les semaines à venir. Un projet très large réunissant forces politiques, organisations syndicales, patronales, associations et ONG

Si je n'embarque pas les Français dans ce projet, il ne vaut rien

Emmanuel Macron, d'après une source proche, le 13 avril 2020
Partager la citation

Le chef de l'État estime qu'il est encore trop tôt pour envisager un gouvernement d'union nationale ou des nationalisations d'entreprises, pour autant, tout cela ressemble bien à un grand coup de barre à gauche. La priorité du président, pour l'instant, est de ressouder le pays autour d'un projet et de montrer accessoirement que lui, a changé. 

Le président veut profiter de la crise pour casser cette image d'homme qui a réponse à tout. "Si je n'embarque pas les Français dans ce projet, il ne vaut rien", confie-t-il en privé, car Emmanuel Macron en est parfaitement conscient : il ne pourra pas réussir l'après-crise sans le soutien des Français.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Santé Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants