1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Coronavirus : Macron toujours à la recherche d’un nouveau confinement acceptable
2 min de lecture

Coronavirus : Macron toujours à la recherche d’un nouveau confinement acceptable

ÉDITO - L’Île-de-France et les Hauts-de-France vont-ils être reconfinés totalement ? Partiellement ? Le suspense continue pour 18 millions de Français, comme à chaque fois qu’il y a une décision importante.

Emmanuel Macron le 17 mars 2021
Emmanuel Macron le 17 mars 2021
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Coronavirus : Macron toujours à la recherche d'un nouveau confinement acceptable
02:52
Coronavirus : Macron toujours à la recherche d'un nouveau confinement acceptable
02:52
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
Journaliste

Confinement ? Pas confinement ? Jeudi 18 mars au matin encore, il fallait patienter pour le savoir. Ces quatre derniers jours, Emmanuel Macron a fait des déclarations et a eu plusieurs échanges, sans que nous sachions encore précisément quelles sont ses décisions. Au gouvernement, le confinement le week-end pour l’Île-de-France et les Hauts-de-France semblait acquis après le Conseil de défense mercredi 17 mars.

Mais Emmanuel Macron a reconnu dans la soirée auprès de plusieurs élus que l’efficacité d’un tel confinement en région parisienne n’était pas évidente. Il faut encore, a confié le chef de l’État, "trouver des mesures efficaces". Le suspense continue pour 18 millions de Français, comme à chaque fois qu’il y a une décision importante. 

C’est de plus un plus fatiguant, et c’est d’ailleurs bien l’inquiétude d’Emmanuel Macron. Il y a une certaine fatigue sur les gestes barrières, moins respectés, comme sur le couvre-feu. La fatigue des jeunes dans les quartiers populaires, qui ont besoin de grand air et de faire du sport, dixit le chef de l’État. Et puis nous avons aussi tous, collectivement, un peu moins peur du virus.

Nouvelle formule pas encore arrêtée

Tous ces éléments contraignent Emmanuel Macron à chercher une nouvelle forme de confinement. Et visiblement, d’après plusieurs de ses proches, cette nouvelle formule n’est pas encore arrêtée. Seule certitude, elle sera annoncée ce jeudi 18 mars à 18h par Jean Castex et Olivier Véran. C’est le suspense, jusqu’au bout.

À lire aussi

Mais est-ce que le Président de la République hésite à reconfiner ? C’est une question qui peut se poser et que plusieurs responsables dans la majorité se sont posés ces derniers jours. Reconfiner, ça veut dire que finalement le Conseil scientifique avait raison, le 29 janvier dernier, dans ses projections : les variants ont pris le dessus et les courbes sont exponentielles.

Conséquences sociales, psychologiques... très lourdes

"C’est une nouvelle épidémie", nuance le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Reconfiner, cela a des conséquences sociales, psychologiques, économiques... très lourdes. C’est donc toujours en balance. Mais la réalité est là : en Île-de-France, dans les Hauts de France, dans les Alpes-Maritimes et dans le Grand Est, la situation est "clairement critique", a reconnu Emmanuel Macron avec des élus locaux.

Les hôpitaux sont saturés. "Ça va taper fort et dur jusqu’à la mi-avril", a même précisé le Président. Emmanuel Macron doit donc se résoudre à de nouveaux confinements acceptables, sans se dédire de ses choix précédents quand il avait décidé de ne pas reconfiner. Voilà pourquoi. il faut encore un peu patienter.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/