2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : l'ancien ministre Patrick Devedjian est décédé à 75 ans

Atteint du coronavirus depuis le 26 mars, le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine est décédé dans la nuit de samedi à dimanche, a annoncé le département francilien.

>
Patrick Devedjian est décédé du coronavirus à l'âge de 75 ans Crédit Image : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP | Crédit Média : Benjamin Sportouch | Durée : | Date :
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et Benjamin Sportouch

Ancien ministre sous Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, Patrick Devedjian est décédé du coronavirus à l'âge de 75 ans, dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 mars. Président du département des Hauts-de-Seine, il a été diagnostiqué positif au Covid-19 le 26 mars dernier. Le département francilien précise dans un communiqué qu'il était hospitalisé depuis.

Il l'avait lui-même annoncé sur son compte Twitter. "Je suis touché par l'épidémie, donc à même de témoigner directement du travail exceptionnel des médecins et de tous les personnels soignants", écrivait-il.

Figure de la droite, Patrick Devedjian a contribué à créer le RPR avec Charles Pasqua, un parti totalement dédié à l'ambition présidentielle de Jacques Chirac. Il en sera le porte-parole du RPR de 1999 à 2001, puis secrétaire général de l'UMP de 2007 à 2008. En 1995, il décide de soutenir Edouard Balladur et l'élection de Jacques Chirac sera le début d'une traversée du désert qui s'achève en 2002.

Ministre sous Sarkozy

Proche de Nicolas Sarkozy, il devient son ministre délégué aux libertés locales de 2002 à 2004 puis il passe à l'industrie de 2004 à 2005. Lorsque Nicolas Sarkozy devient président de la République, c'est la douche froide : il rêve d'être ministre de la Justice mais l'ouverture à gauche l'en prive. Jamais à court d'un bon mot, Patrick Devedjian aura alors celui-ci : "Je suis pour un gouvernement d'ouverture, y compris aux sarkozistes".

À lire aussi
Emmanuel Macron, président de la République, le 18 mai 2020 économie
Emmanuel Macron appelle à "se préparer" à une rentrée économique "très dure"

En 2008, il retrouvera finalement le gouvernement, chargé du plan de relance en pleine crise économique. Avocat de profession, Patrick Devedjian a été député de la 13e circonscription des Hauts-de-Seine de 1986 à 2017, maire d'Antony de 1983 à 2002 et élu conseiller départemental en 2004. Il présidait le département depuis 2007. 

Les hommages se multiplient

Au micro de RTL, Roger Karoutchi confie : "Il avait été hospitalisé en début de semaine pour le coronavirus. Visiblement, au début ce n'était qu'en observation. Il n'allait pas trop mal. Jusqu'à mercredi et jeudi ça allait et ça s'est dégradé brusquement il y a 48 heures". "Il y a encore trois semaines, il plaisantait en disant qu'il voulait faire un ou deux mandats supplémentaires... Il y a trois jours, je lui ai envoyé un texto pour lui souhaiter un prompt rétablissement et qu'on l'attendait très vite à la tête du département. Quand j'ai vu le mail [qui annonçait ce décès] je suis un peu tombé du lustre. Donc c'est un choc oui", a conclu le sénateur des Hauts-de-Seine.

Nicolas Sarkozy a décrit un "homme passionné, entier, sincère, engagé". "Il incarnait la politique comme je l’aime, avec des sentiments, des convictions, du panache. Je suis fier de l’avoir eu à mes côtés", écrit-il sur Twitter.

Gérard Larcher, président du Sénat a aussitôt réagi sur Twitter : "Grande tristesse d'apprendre la mort de Patrick Devedjian. Homme courageux et totalement dévoué à sa ville d'Antony et aux Hauts-de-Seine. Condoléances à sa famille et à ses équipes". L'ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin a salué un "ministre qui a fait honneur à la fonction".

Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France, se dit "bouleversée". Elle a salué la mémoire de Patrick Devedjian. "Une personnalité exceptionnelle par sa personnalité, ses convictions et son immense culture. Il a marqué de son empreinte à la fois son département des Hauts-de-Seine et le pays".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Patrick Devedjian Hauts-de-Seine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants