1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Coronavirus : "Il va falloir prendre des mesures plus strictes", alerte Yannick Jadot
1 min de lecture

Coronavirus : "Il va falloir prendre des mesures plus strictes", alerte Yannick Jadot

INVITÉ RTL - Le député européen et chef de file d'Europe Écologie - Les Verts regrette un manque de concertation avec le gouvernement concernant la vaccination.

Yannick Jadot sur RTL
Yannick Jadot sur RTL
Crédit : RTL
Coronavirus : "Il va falloir prendre des mesures plus strictes", alerte Yannick Jadot
11:17
Yannick Jadot était l'invité de RTL du 15 mars 2021
11:17
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura - édité par Louis Chahuneau

Toutes les 12 minutes, un habitant parisien est admis en réanimation. La situation sanitaire en Île-de-France est critique et le gouvernement refuse pour l'instant de confiner, même si la situation pourrait évoluer dans les prochains jours.

À quelques mois des élections régionales (juin 2021), le député européen Europe Écologie - Les Verts, Yannick Jadot réagit : "On voit aujourd'hui qu'on perd le contrôle de la situation, notamment en Île-de-France. Ce sont des personnes plus jeunes qui rentrent en réanimation avec un variant qui est plus dangereux, au-delà d'être plus contaminant. Il va falloir prendre des mesures plus strictes."

Le député ajoute que "quand il y a beaucoup d'incertitudes, la manière la plus efficace d'emmener la société française c'est d'avoir un diagnostic partagé sur la situation. Il faut choisir la moins mauvaise solution".

Enfin, Yannick Jadot regrette le retard de la France dans sa politique de vaccination et met en cause les laboratoires pharmaceutiques : "Il nous faut vacciner, ce que je demande depuis des semaines. J'appelle le président de la République. Nous devons arrêter d'être ballotés par les laboratoires pharmaceutiques. Ils ont déjà fait beaucoup d'argent sur les vaccins, il nous faut récupérer les brevets, c'est dans la loi." 

À lire aussi

Yannick Jadot insiste pour que la France produise massivement : "Je ne me résous pas à ce que la France qui n'a pas de vaccin soit simplement un pays de mise en flacon des vaccins." Le député européen a également dit être toujours favorable au vaccin AstraZeneca malgré l'écartement du produit dans plusieurs pays européen.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/