1 min de lecture Épidémie

Coronavirus : la France n'était "pas assez préparée" à la crise, reconnaît Macron

Lors de sa 4e allocution depuis le début de l'épidémie, le chef de l'Etat a évoqué "des ratés" mais a aussi salué les efforts des soignants.

Emmanuel Macron, pendant la crise du coronavirus
Emmanuel Macron, pendant la crise du coronavirus Crédit : GONZALO FUENTES / POOL / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Le président de la République a commencé son allocution dédiée à l'épidémie de coronavirus par un mea culpa. "Étions-nous préparés" à affronter cette crise ? "A l'évidence pas assez", a reconnu Emmanuel Macron ce lundi 13 avril.

Le chef de l'Etat a reconnu "des failles", notamment concernant les équipements médicaux comme les masques. "Dès l'instant, où ces problèmes ont été identifiés, nous nous sommes mobilisés pour produire et acquérir le matériel nécessaire", a affirmé Emmanuel Macron. 

Il y a eu "des insuffisances comme dans tous les pays du monde, nous avons manqué de blouses, de gants, de gel hydro-alcoolique, nous n'avons pas pu distribuer autant de masques que nous l'aurions voulu", a-t-il souligné.

"Nous saurons faire face et nous allons continuer à distribuer des équipements. Mais comme vous, j'ai vu des ratés (...) Nous en tirons toutes les conséquences en temps voulu quand il s'agira de nous réorganiser", a poursuivi le chef de l'Etat.

À lire aussi
coronavirus
Coronavirus en Afrique du Sud : "Baisse spectaculaire" des cas et allègement des restrictions

Le président de la République a également tenu à remercier tous les soignants et ceux qui se sont dévoués durant ces dernières semaines. "Ils ont tenu", a assuré Emmanuel Macron, qui l'a affirmé à plusieurs reprises : "L'espoir renaît".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants