1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : des perquisitions menées aux domiciles de Véran et Salomon

Des perquisitions ont eu lieu ce jeudi 15 octobre aux domiciles et bureaux du ministre de la Santé Olivier Véran, ainsi que chez le directeur général de la Santé Jérôme Salomon.

>
Coronavirus : des perquisitions menées aux domiciles de Véran et Salomon Crédit Image : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : Thomas Prouteau | Durée : | Date :
Thomas Prouteau et William Vuillez

Dans le cadre d'une information judiciaire ouverte par la Cour de justice de la République sur la gestion de la crise du coronavirus, des perquisitions ont eu lieu jeudi matin aux domiciles et bureaux du ministre de la Santé Olivier Véran ainsi que chez le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, a annoncé le ministère dans un communiqué. Ces opérations se sont déroulées "sans difficulté". 

D'autres perquisitions, qui concernent l'ancien Premier ministre Édouard Philippe, l'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn et l'ancienne porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye. L’entourage d'Édouard Philippe a confirmé à RTL que "la mairie et son domicile on été perquisitionnés" et que "tout s'est passé de façon très courtoise avec la pleine coopération du maire". 

Le 7 juillet, François Molins, le procureur général près la Cour de cassation avait annoncé l'ouverture d'une information judiciaire sur la gestion ministérielle de la crise du coronavirus. "Cette information judiciaire est ouverte du chef d'abstention de combattre un sinistre" contre l'ancien Premier ministre Édouard Philippe, l'ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn et son successeur Olivier Véran avait déclaré François Molins. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Olivier Véran
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants