3 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : Bruno Le Maire, le cassandre du gouvernement ?

ÉDITO - Depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus, le ministre a été catastrophiste sur le plan économique. En fait-il trop ?

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Coronavirus : Bruno Le Maire en fait-il trop ? Crédit Image : Ludovic MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Esther Serrajordia

Bruno Le Maire, le ministre de l’économie, a estimé lundi 6 avril que la France allait sans doute connaître cette année, sa pire récession depuis 1945

En fait-il trop ? Non, Bruno Lemaire n’en rajoute pas et ne force pas son naturel. Tout de suite, il a été catastrophiste pour l’économie. Hier, devant les sénateurs en visioconférence, il a dressé un tableau quasi-apocalyptique de l’économie française. Il a donné encore des références dans l’histoire, pour expliquer ce qui nous arrivait. C’est pire que la crise de 1929, pire que la récession de 1945… Les images sont volontairement très fortes. La sortie de la Seconde Guerre mondiale est la bonne échelle.  

Bruno Le Maire, c’est un réflexe dans ces moments là, est par nature alarmiste. Pendant les "gilets jaunes", en 2018, il répétait à tous ceux qu’ils pouvaient croiser que personne n’imaginait l’ampleur de la colère, la profondeur des ressentiments. Déjà, il prenait un accent social prononcé pour aider ceux qui étaient en difficulté. 

Bruno Le maire joue les cassandres, et s’adapte vite à une nouvelle donne. Mais est-il si catastrophiste que vous le dites ? Ou dit-il tout simplement la vérité ? Bruno Le Maire suit les économistes qui ne cessent de revoir leur prévision à la baisse. 

La reconstruction sera longue, difficile et couteuse

Bruno Le Maire, ministre de l'économie, lundi 6 avril
Partager la citation
À lire aussi
Singapour (illustration) coronavirus
Coronavirus : Singapour veut fournir des bracelets à ses résidents après l'échec de son StopCovid

La récession sera effectivement la plus importante qu’ait jamais connu la France, c’est la vérité. Le gouvernement fait ensuite ce qu’il y a de plus classique pour éviter que l’économie ne s’écroule complètement. Il y a un soutien financier aux entreprises pour éviter les faillites, avec des prêts simplifiés et du chômage partiel pour éviter aux salariés de perdre leurs emplois. 

Tout cela va coûter très cher aux finances publiques, plusieurs centaines de milliards d’euros, et ce n’est qu’un début. Mais alors pourquoi Bruno Le Maire est-il si habile dans cette période… si ça n’est pas très original ?

Il est le seul, au gouvernement, à décrire aussi crûment la situation économique. "La reconstruction sera longue, difficile et coûteuse", prévient-il. À côté, Emmanuel Macron et Édouard Philippe ont des paroles moins anxiogènes. Bruno Le Maire a besoin d’en faire plus, car c’est pour lui, aussi, un gros changement de pied. Il y a quelques mois encore, il voulait privatiser Aéroports de Paris. Finalement, il va peut-être se retrouver à nationaliser Air France… 

D'une agilité rare

Libéral, défenseur des 3% européen, pourfendeur de la dette et des dépenses de l’état… Il se retrouve à devoir complètement lâcher les vannes de l’argent public. Le ministre de l’économie prend aussi un accent social prononcé, là encore, ce n’est pas son logiciel de base. Avec tout ça, on pourrait se dire que Bruno Le Maire est à contre-emploi, dans cette crise, mais en fait, pas du tout. 

Ses anciens amis ne manquent jamais de rappeler que son flair politique l’a souvent amené à des virages à 180 degrés. C’est l’homme qui, dans sa famille d’origine, Les Républicains, a été le monsieur 2% d’une primaire en 2017 avant de rejoindre Emmanuel Macron. Vous comprenez donc pourquoi, se retrouver à revoir tous ses fondamentaux économiques en quelques jours devant une crise inédite, ça ne demande pas tant d’effort que ça à Bruno Le Maire. 

On pourrait dire du ministre de l’économie qu’il est d’une agilité rare. Mais en fait, c’est bien plus simple que tous ces raccourcis. Bruno Le Maire est un ministre, politique, qui fait de la politique, avec la dose d’ambition que cela sous-entend, et aujourd’hui, dans le gouvernement actuel, ça peut encore nous surprendre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Gouvernement Bruno Le Maire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants