1 min de lecture Éducation nationale

Coronavirus : 70 cas recensés dans les écoles depuis le 11 mai, annonce Blanquer sur RTL

INVITÉ RTL - Selon le ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, 70 cas de Covid-19 ont été recensés dans les 40.000 écoles maternelles et primaires rouvertes en France depuis le 11 mai.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Jean-Michel Blanquer était l'invité de RTL le 18 mai 2020 Crédit Image : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura édité par Charles Deluermoz

Après le bol d'air du premier week-end déconfiné, des élèves de 6e et 5e font leur retour en classe ce lundi 18 mai dans les régions moins touchées par l'épidémie, toujours surveillées de près par crainte d'une deuxième vague. Pourtant, malgré les précautions, plusieurs écoles qui avaient ouvert leurs portes la semaine dernière ont dû les refermer en raison de cas de coronavirus. Ces fermetures sont survenues en Mayenne, dans le Finistère, dans le Cantal, en Haute-Garonne, en Indre-et-Loire, dans l’Hérault ou encore à Nice.

Pour le ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, ces fermetures sont "l’illustration du fait que nous sommes strict, comme on l’avait annoncé". Sur RTL, il a ainsi fait le point sur le retour dans les écoles maternelles et primaires organisé depuis une semaine en France. D'après lui, 70 cas de coronavirus ont été détectés dans les 40.000 établissements ouverts depuis le 11 mai dernier et qui ont accueilli 1,4 million d'écoliers dans l'ensemble du pays.

"Presque à chaque fois ce sont des cas qui se déclarent en dehors de l’école, comme dans les exemples récents donnés à propos des abattoirs", a assuré le ministre. Selon lui, c'était "inévitable mais cela reste minoritaire". Surtout, insiste-t-il, "le fait que l’on ferme, c’est l’application du protocole sanitaire strict".

"S'agissant de l'école primaire c'est environ 70% des élèves qui continuent à suivre des cours à distance", assure encore sur RTL le ministre, selon qui "le but c'est que tout enfant ait repris un contact avec l'école". Après cette première rentrée, la prudence est donc de mise ce lundi, alors que le déconfinement au collège coupera, cette fois, la France en deux. En effet, rien ne change pour les collégiens des quatre régions en "zone rouge", dont l'Ile-de-France, qui devront attendre la fin du mois pour savoir s'ils retourneront en classe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Coronavirus École
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants