1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Complètement grillé dans l'industrie", Philippe Poutou signe une reconversion surprenante
1 min de lecture

"Complètement grillé dans l'industrie", Philippe Poutou signe une reconversion surprenante

Licencié de l'usine Ford pour laquelle il travaillait depuis 1999 en janvier 2020, Philippe Poutou était à la recherche d'un emploi depuis près de trois ans.

Philippe Poutou, le 27 juin 2021.
Philippe Poutou, le 27 juin 2021.
Crédit : MARTIN NODA / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP
Jeanne Le Borgne

Philippe Poutou a fait ses premiers pas dans l'industrie...du cinéma ! Après près de trois années de chômage - bien occupées par la campagne présidentielle -, le leader du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) a été embauché en CDI en tant que "chargé de la promotion hors média" des films d'Urban distribution international. Un métier loin de l'industrie automobile, dans laquelle l'homme de 55 ans a travaillé pendant 20 ans. "Mais avec mes activités syndicales et politiques, j’étais complètement grillé (dans ce secteur)", a-t-il assuré au Parisien

Urban distribution est une structure indépendante fondée en 2004 par Frédéric Corvez et qui a fait de son ADN le fait de "ne pas recourir aux banques", selon les mots de son fondateur. Il explique sur son site : "Nous présentons des films d'art et d'essai internationaux de jeunes cinéastes prometteurs et de réalisateurs de renom dont les films se distinguent par l'innovation et l'originalité".

Une philosophie qui a séduit Philippe Poutou : "Je me retrouve complètement dans les valeurs défendues par leurs films : l’anticapitalisme, l’antiracisme, le féminisme et l’écologie", a-t-il déclaré. Le syndicaliste a d'ailleurs déjà collaboré avec Urban distribution, puisqu'ils ont réalisé ensemble, avec Jamila Jendari et Nicolas Beirnaert, "Il nous reste la colère", un documentaire sur la lutte syndicale des ouvriers de Ford à Blanquefort, qui sortira le 30 septembre. 

Philippe Poutou conserve ses missions d'élus

Le candidat malheureux à l'élection présidentielle est chargé, depuis sa prise de poste à mi-temps, le 1er septembre dernier, d'organiser des avant-premières et des débats "pour que les films sortent dans les meilleures conditions". Et il a assuré vouloir se battre "pour faire exister de petits films avec de petits moyens".  

À écouter aussi

Philippe Poutou reste toutefois conseiller municipal de Bordeaux et conseiller métropolitain de Bordeaux Métropole et continuera d'assurer des missions de porte-parolat au sein du NPA. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire