3 min de lecture Chômage

Chômage : "L'inversion de la courbe est en train de se produire" dit Olivier Bost

ÉDITO - Le taux de chômage est tombé à 8,5% de la population active dans toute la France. C’est le chiffre le plus bas depuis début 2009, c’est-à-dire avant les effets de la dernière grande crise financière.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Chômage : "l'inversion de la courbe est en train de se produire" dit Olivier Bost Crédit Image : PASCAL GUYOT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Paul Turban

Une bonne nouvelle que tout le monde attend et qui est pourtant relativement passée inaperçue. Le 14 août dernier, les chiffres de l’Insee sur le chômage ont été publiés. Autant dire que la veille du week-end du 15 août, cela a échappé naturellement a pas mal de monde. 

Le taux de chômage est tombé à 8,5 % de la population active dans toute la France. C’est le chiffre le plus bas depuis début 2009, c’est-à-dire avant les effets de la dernière grande crise financière. 

Ça baisse lentement, franchement lentement. Mais ça baisse, même si Emmanuel Macron est encore loin de son objectif de 7 % de chômeurs à la fin du quinquennat. L’inversion de la courbe tant attendue et espérée par son prédécesseur François Hollande est bel et bien en train de se produire. 

Cette annonce est d’autant plus remarquable et étonnante que la croissance économique n’est pas terrible. Toutes les tranches d’âge en ont profité. Et dans un monde du travail français drogué aux CDD, il y a aussi de plus en plus de CDI. Ce sont donc autant de signaux positifs. 

Une annonce à relativiser

Des signaux que le gouvernement n’ose plus trop mettre en avant, tellement le triomphalisme, avec plus de 5 millions de chômeurs (catégorie A, B et C), pourrait sembler décalé. 

À lire aussi
Une salariée en chômage partiel pendant la crise du coronavirus (illustration) emploi
Coronavirus : pourquoi le chômage partiel était indispensable pour l'économie

Notre taux de chômage reste très haut si on se compare à beaucoup de nos voisins européens : l’Allemagne, les Pays-Bas, etc. sont au plein-emploi. L’une des spécificités françaises, malheureusement, reste le chômage de longue durée qui ne se résorbe pas. Et les jeunes et les seniors restent les plus touchés. 

Il y a de toute façon des situations très différentes d’une région à l’autre et un chiffre ne veut rien dire sur ce que vivent des familles touchées par le chômage. Un chiffre ne fait pas non plus disparaître la peur de se retrouver sans travail. 

"Traverser la rue", ça ne suffit pas

Olivier Bost, éditorialiste politique de RTL.
Partager la citation

Est-ce le résultat de la réforme du code du travail, les facilités pour licencier ? Y a-t-il de nouveaux gisements d’emplois ? Là-dessus, vous avez autant d’experts que d’avis et d’analyses. Mais qu’importe, il y a une tendance et une ambiance qui pousse à l’embauche. 

À tel point d’ailleurs que l’autre information de l’été est que le nombre d’emplois non pourvus atteint des records. Les entreprises ont de plus en plus de mal à recruter. Cela veut dire qu’il y a encore un gros potentiel de créations d’emplois. Mais ce chiffre des offres d’emplois non pourvus montre aussi que tout reste à faire en matière de formation. 

Des réformes encore en attente de résultats

La grande réforme sur la formation professionnelle va fêter ses un an la semaine prochaine. Pour l’instant, personne n’a encore mesuré ses effets, c’est trop tôt, et tout n’est pas encore en place. Par exemple, ce n’est que dans 3 mois, fin novembre, que chaque salarié pourra télécharger une application sur son smartphone pour avoir directement accès à des formations. 

En attendant, traverser la rue pour "trouver un emploi" comme l’avait dit Emmanuel Macron a un jeune chômeur, ça ne suffit pas

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chômage Emploi Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants