1 min de lecture Baccalauréat

Bac 2019 : "La situation est sous contrôle", assure Emmanuel Macron

Le président de la République a par ailleurs déploré la prise en "otage" de certains correcteurs du bac, tout en assurant que la situation est "sous contrôle", dimanche 7 juillet.

Emmanuel Macron, le 6 mai 2019
Emmanuel Macron, le 6 mai 2019 Crédit : ludovic MARIN / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Emmanuel Macron a réagi à la grève de certains correcteurs du baccalauréat, ce dimanche 7 juillet. "Les choses sont sous le contrôle", a-t-il assuré lors d'un entretien accordé à franceinfo à l'occasion de la finale de la Coupe du Monde féminine de football.

"Il (Jean-Michel Blanquer) a été très clair sur les règles du jeu et ces notes provisoires (...) Les choses sont sous le contrôle et je pense que le ministre a eu la bonne réaction", a souligné le chef de l'État.

Toutefois, le président de la République a déploré la situation. "Moi, je respecte chacune et chacun. Je respecte la liberté d'opinion et la liberté syndicale. Mais à la fin des fins, on ne peut pas prendre nos enfants et leurs familles en otage. Tout le monde a des droits, mais on a des devoirs. Quand on a un examen qui est attendu avec angoisse, notre devoir à tous c'est d'être au rendez-vous", a-t-il affirmé. 

Vendredi, les 743.000 candidats au baccalauréat ont découvert leurs résultats, provisoires pour certains, en raison d'une grève inédite de correcteurs opposés à la refonte de l'examen bicentenaire, face auxquels le ministre Jean-Michel Blanquer n'a pas voulu céder. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Baccalauréat Emmanuel Macron Examens
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants