2 min de lecture Jean-Marie Le Pen

Avec la Cotelec, Jean-Marie Le Pen se rappelle au bon souvenir du FN

ÉCLAIRAGE - Exclu du parti d'extrême-droite, Jean-Marie Le Pen reste toutefois président de la Cotelec, association qui finance certaines campagnes frontistes et, à ce titre, important créancier du Front national.

Jean-Marie Le Pen
Jean-Marie Le Pen Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

Il n'a sûrement pas dit son dernier mot. Désormais exclu de sa formation, Jean-Marie Le Pen, cofondateur du Front national, "tient toujours les cordons de la bourse", comme le rappelle BFMTV. En 1988, il crée Cotelec, un microparti qui collecte les sommes recueillies auprès des sympathisants frontistes, et auquel le FN a aujourd'hui encore largement recours pour financer ses campagnes.

Malgré l'exclusion du patriarche, le parti bénéficie toujours des fonds de l'association, en vue notamment des prochaines élections régionales, qui auront lieu en décembre. À ce titre, Cotelec versera "entre 4 et 8 millions d’euros" aux candidats frontistes, selon BFMTV. La société, dont l'adresse du siège n'est autre que la propriété des Le Pen à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), a jusque là participé au financement de toutes les campagnes du Front national. Ce procédé est parfaitement légal, et le micro-parti est déclaré auprès de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP).

Selon les informations de BFMTV, le Normand Nicolas Bay, secrétaire général du Front national, bras droit de Marine Le Pen, s'est vu attribuer un prêt de 300.000 euros de la part de Cotelec. Comme lui, le nom du trésorier du parti, Wallerand de Saint-Just, figure également sur la liste des heureux bénéficiaires. Cela n'a pas empêché les deux hommes de faire partie du bureau exécutif qui a décidé de l'exclusion de Jean-Marie Le Pen la semaine dernière.

À lire aussi
La chronique de Laurent Gerra du 13 juin 2019 humour
La chronique de Laurent Gerra du 16 mai 2019

Se défaire à tout prix du patriarche

D'autres candidats aux élections de décembre ne veulent plus voir l'ombre du "Menhir" planer sur le parti d'extrême-droite. Pour cette raison, ils ont décidé de ne pas recourir aux prêts de Cotolec. C'est le cas de la petite-fille, Marion Maréchal-Le Pencandidate en région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, de Florian Philippot, mais également de Marine Le Pen. En 2010, des proches de la présidente du parti ont d'ailleurs créé Jeanne, un micro-parti qui lui permet de s'affranchir de Cotelec. 

Oui mais voilà : l'article 2 des statuts de Cotelec précise que l'association est "un parti politique chargé de promouvoir l'image et l'action de Jean-Marie Le Pen". Le problème s'était déjà posé en 2010, quand se préparait sa succession à la tête du parti. "Député européen, conseiller régional, je resterai aussi à vos côtés, tant que Dieu me prêtera vie, comme président d'honneur du Front national et bien sûr président de Cotelec", avait déjà fait savoir Jean-Marie Le Pen. Alors si Cotelec subsiste, et si le FN continue à s'alimenter auprès de l'association, la relève frontiste peinera à se défaire du patriarche.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Marie Le Pen Front national Front national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779520567
Avec la Cotelec, Jean-Marie Le Pen se rappelle au bon souvenir du FN
Avec la Cotelec, Jean-Marie Le Pen se rappelle au bon souvenir du FN
ÉCLAIRAGE - Exclu du parti d'extrême-droite, Jean-Marie Le Pen reste toutefois président de la Cotelec, association qui finance certaines campagnes frontistes et, à ce titre, important créancier du Front national.
https://www.rtl.fr/actu/politique/avec-la-cotelec-jean-marie-le-pen-se-rappelle-au-bon-souvenir-du-fn-7779520567
2015-08-27 15:31:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/DJPw7vBeIR0qmbZ1SMDmUw/330v220-2/online/image/2015/0824/7779480403_000-par8252582.jpg