2 min de lecture Terrorisme

Attentat dans une basilique : "Nice est devenue une ville martyre", selon Éric Ciotti

INVITÉ RTL - Le député Les Républicains des Alpes-Maritimes assure que "c'est la troisième fois que notre ville est touchée". Pour Éric Ciotti, il y a à Nice "beaucoup de colère devant la répétition de ces actes", qu'il impute à l'immigration.

Thomas Sotto L'Entretien du Jour Thomas Sotto iTunes RSS
>
Attaque dans une basilique : "Nice est devenue une ville martyre", selon Éric Ciotti Crédit Image : Joséphine Balleyguier | Crédit Média : Thomas Sotto / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par Sarah Ugolini

Après l'attaque au couteau qui a causé la mort de trois personnes dans la basilique Notre-Dame de Nice ce jeudi 29 octobre, l'indignation est unanime dans la classe politique. "L'émotion est immense, d'autant que c'est la troisième fois que notre ville est touchée", a déploré avec émotion Éric Ciotti au micro de RTL ce jeudi 29 octobre. 

Après l'attentat de la promenade des Anglais de 2016, qui avait suivi une attaque au couteau contre des militaires en 2015, "c'est un symbole de notre ville qui a été frappé", a assuré le député des Alpes-Maritimes. Il ajoute que ce sont cette fois "des chrétiens qui ont été ciblés par la barbarie islamiste". "Il y a à Nice depuis ce matin une sidération, une émotion immense, mais aussi beaucoup de colère devant la répétition de ces actes", assure Éric Ciotti

Pour le député, "Nice est devenue une ville martyre". Éric Ciotti estime de manière générale que la France est "devenue la cible privilégiée des terroristes". Sur place, Emmanuel Macron a lancé "un message de fermeté absolu". "Je note un changement de ton du président de la République. Il s'est beaucoup trompé en donnant l'impression de flatter les différentes communautés", estime Éric Ciotti. "J'attends un changement profond de politique, radical", a-t-il ajouté. 

J'ai demandé au président de la République d'arrêter toute forme d'immigration

Éric Ciotti sur RTL
Partager la citation

Le député souhaite "que la France reste la France". "J'ai demandé au président de la République d'arrêter toute forme d'immigration", confie-t-il à RTL. Il demande un "moratoire sur les faux demandeurs d'asile" et rappelle les "500.000 entrées l'année dernière". Selon lui, "dans ces flots incontrôlables se cachent" des terroristes. "Je crains que certains outils juridiques ne soient plus du tout adaptés à ces temps de guerre", conclut Éric Ciotti.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Attentat Église
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants