2 min de lecture Rassemblement national

Annonces d'Emmanuel Macron : Marine Le Pen dénonce une "succession de malhonnêtetés"

La présidente du Rassemblement national a considéré que l'intervention d'Emmanuel Macron avait été "en réalité une succession de malhonnêtetés".

Marine le Pen
Marine le Pen Crédit : Alberto PIZZOLI / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

Elle n'a pas mâché ses mots. Trois jours après la conférence de presse d'Emmanuel Macron, Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national, a considéré que l'intervention du chef de l'État était "une succession de malhonnêtetés".

En ligne de mire ? Le mécanisme de garantie de paiement des pensions alimentaires qui "existe déjà", selon les propos de la présidente du parti. 

De même, concernant la réindexation des pensions de retraite sur l'inflation à partir de 2021, Marine Le Pen estime que l'inverse n'a jamais été d’actualité. "Il n'a jamais été question qu'elles soient désindexées, donc, c'est une annonce pour rien", a-t-elle estimé.  

Toujours concernant les retraites, Marine Le Pen a dénoncé une "annonce scandaleuse" concernant la durée de cotisation. "Celle que je considère vraiment la plus malhonnête peut-être, c'est celle sur la durée de cotisation (...) On dit : on ne touche pas à l'âge de départ, en revanche, vous ne toucherez pas votre retraite pleine", a-t-elle développé.

Celle que je considère la plus malhonnête, c'est celle sur la durée de cotisation

Marine Le Pen
Partager la citation
À lire aussi
Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, pour son discours de rentrée à Hénin Beaumont (Pas-de-Calais) dimanche 8 septembre Marine Le Pen
Présidentielle 2022 : "Je me mets sur la ligne de départ", dit Marine Le Pen

Elle poursuit : "Et donc, si c'est 62 ans, vous aurez peut-être moins 15%, et puis 63 ans, peut-être moins 10%. Ce qui veut dire que la durée de cotisation va augmenter et que, compte tenu de la faiblesse des retraites qui sont livrées aujourd'hui, les gens ne pourront pas partir à la retraite parce qu'ils n'auront pas de retraite pleine". "Ce n'est pas bien de faire ça, c'est mal de la part du président de la République que de faire des annonces ainsi pour faire croire aux gens qu'on ne touche pas à l'âge de la retraite alors qu'en réalité, par un biais détourné, on y touche", a encore fustigé la finaliste malheureuse de la présidentielle de 2017. 

Mme Le Pen a par ailleurs appelé, pour les élections européennes du 26 mai, à "voter pour exprimer vos désaccords aussi avec la politique nationale d'Emmanuel Macron". Selon une étude d'opinion Harris interactive et Agence Epoka parue dimanche, la liste Renaissance portée par La République en marche arrive en tête des intentions de vote avec 23,5%, devant celle du Rassemblement national, créditée de 21%. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rassemblement national Marine Le Pen Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797522003
Annonces d'Emmanuel Macron : Marine Le Pen dénonce une "succession de malhonnêtetés"
Annonces d'Emmanuel Macron : Marine Le Pen dénonce une "succession de malhonnêtetés"
La présidente du Rassemblement national a considéré que l'intervention d'Emmanuel Macron avait été "en réalité une succession de malhonnêtetés".
https://www.rtl.fr/actu/politique/annonces-d-emmanuel-macron-marine-le-pen-denonce-une-succession-de-malhonnetetes-7797522003
2019-04-28 21:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/rt9wrADnXBrxiY91Nk-DAQ/330v220-2/online/image/2019/0109/7796173469_marine-le-pen-le-8-octobre-2018-a-rome.jpg