1 min de lecture Édouard Philippe

Algérie : "Aucune indifférence" mais "aucune ingérence", selon Édouard Philippe

Après les manifestations et les heurts survenus en Algérie contre la candidature de Bouteflika, Édouard Philippe n'est pas indifférent à la situation mais ne veut "aucune ingérence."

Édouard Philippe, le 27 février 2019
Édouard Philippe, le 27 février 2019 Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

Accusé de ne pas se prononcer sur la situation politique actuelle en Algérie, le Premier ministre a réagi. Avec l'officialisation d'une cinquième candidature d'Abdelaziz Bouteflika, le pays a été marqué par un soulèvement populaire ces dernières semaines. 

Le Premier ministre a déclaré dans un entretien sur BFM TV que la France n'a "aucune indifférence" envers la situation de l'Algérie, sa "voisine", mais ne veut se "livrer à aucune ingérence." Paris est lié à l'Algérie "par un lien historique intense, complexe, passionné, mais incontestable", mais "l'Algérie est un pays souverain, c'est donc aux Algériennes et aux Algériens seuls qu'il revient de prendre les décisions" pour leur avenir, a-t-il souligné ce mercredi 6 mars.

Dans ce contexte, la France ne prend aucune position face à la situation et la règle d'or reste : "Ingérence interdite, indifférence impossible". Ingérence interdite car on sait très bien que si l'on exprimait le moindre désir ou le moindre encouragement, le pouvoir en place en profiterait pour se retourner contre la France et indifférence interdite car il y a 900.000 binationaux en France et près de 3 millions de descendants d'Algériens. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Édouard Philippe Algérie Abdelaziz Bouteflika
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants