1 min de lecture Prisons

Agression de Condé-sur-Sarthe : Édouard Philippe dénonce une "défaillance"

Au lendemain de l'agression de deux surveillants de prison à Condé-sur-Sarthe, le Premier ministre reconnaît une défaillance du système et appelle à un contrôle renforcé des fouilles, y compris des visiteurs.

Édouard Philippe le 15 février 2019
Édouard Philippe le 15 février 2019 Crédit : Fred TANNEAU / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

Édouard Philippe a tenu à réagir après "l'attaque terroriste" survenue mardi 5 mars à la prison de Condé-sur-Sarthe. Michaël Chilo, un détenu radicalisé de 27 ans, a poignardé grièvement deux surveillants, dont les jours ne sont pas en danger.

Le Premier ministre a reconnu dans un entretien sur BFM TV qu'il y avait eu une "défaillance" : "Le terroriste, qui a commis son agression, a utilisé un couteau en céramique qui est entré dans la prison. Cela veut donc dire qu'il y a quelque part une défaillance". Et d'ajouter : "Quand on constate une défaillance, qui aurait pu être tragique, les deux surveillants de prison ayant été blessés gravement, il faut immédiatement essayé de la comprendre et évidemment essayé de la corriger".

Le chef du gouvernement a ajouté qu'une enquête était en cours pour comprendre les raisons de ce dysfonctionnement. '"La garde des Sceaux a lancé immédiatement une enquête pour connaître les raisons de cette défaillance et pour en tirer les enseignements, explique Édouard Philippe. Il y a eu, manifestement, une défaillance dans la fouille et probablement dans celle des visiteurs. Je veux dire aux Français que nous ne devons rien laisser passer. Nous allons faire en sorte que le niveau de contrôle, de fouilles, y compris des visiteurs, soit plus élevé."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Prisons Politique Édouard Philippe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants