2 min de lecture Alcool

Alcool : des députés proposent de rétablir la vente dans les stades

La vente d'alcool pourrait bien refaire son apparition dans les stades après une proposition de loi déposée fin juillet par 70 députés de La République En Marche.

Des jeunes font la fête avec de l'alcool (illustration)
Des jeunes font la fête avec de l'alcool (illustration) Crédit : ADEM ALTAN / AFP
micro générique
La rédaction de RTL Journalistes RTL

Les supporters pourront-ils, de nouveau, boire dans les tribunes? C'est ce que suggèrent 70 députés de La République en Marche (LaREM) qui ont déposé une proposition de loi qui autoriserait la vente d’alcool dans les stades. Leur texte, qui fait déjà réagir, fait partie d'une une proposition de loi générale "visant à faire de la France une nation sportive". 

L'objectif décrit est "d’assouplir, de manière encadrée, l’application de la loi Évin dans les stades en étendant l’octroi d’autorisations temporaires de vente d’alcool aux sociétés sportives", d’après les parlementaires. Ce texte permettrait également de faire gagner de l’argent à l’ensemble des clubs professionnels.

Selon le député rapporteur, Belhir Belhadad, interrogé par France Bleu, l’article 18 repose sur la dénonciation d’une "hypocrisie" qui veut que les supporters s’alcoolisent avant les matchs et non pendant. 

Les députés mettent en avant l'avantage financier que générerait cette autorisation pour les clubs sportifs. En effet, les clubs amateurs ont une dérogation pour proposer à la vente de la bière alors que le maire ou le préfet accorde seulement dix dérogations par an aux clubs professionnels.

L'alcool est incompatible avec le sport, dit l'ANPAA

Pour l’ANPAA, Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie, les députés favorables à cette mesure sont simplement les fidèles serviteurs du lobby alcoolier. "Sous prétexte de soutien au sport, ces députés se font le relais fidèle du lobby alcoolier qui, années après années, rogne progressivement la plus grande loi de santé publique dont la France soit dotée", a dénoncé dans un communiqué l'association.

À lire aussi
Un homme boit (illustration) Violences conjugales
Alcool, drogues : la dépendance multiplie par 3 le risque de violences conjugales

"Il nous semble important de rappeler à ces députés que la consommation d'alcool est incompatible avec le sport" car sa "promotion (...) via les compétitions sportives", vise "à banaliser la consommation générale" et "en premier lieu celle des jeunes qui constituent la majorité du public", explique l'ANPAA appelant le pouvoir à sa "responsabilité" vis-à-vis de "la santé publique". 

L'association voit dans cette "offensive contre la loi Evin" l'enjeu économique que représente le sponsoring de futurs évènements sportifs en France comme la Coupe du monde de Rugby de 2023 et les Jeux olympiques de Paris en 2024. La proposition de loi devrait être examinée par les députés dès l’automne prochain. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alcool La République En Marche Loi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants