1 min de lecture Faits divers

Affaire Mila : Marlène Schiappa dénonce "la persécution" visant l'adolescente

La ministre déléguée chargée de la Citoyenneté dénonce le harcèlement et les menaces de mort visant la jeune femme. Marlène Schiappa a annoncé adresser dès lundi "un signalement au procureur".

Marlène Schiappa,ministre déléguée chargée de la citoyenneté
Marlène Schiappa,ministre déléguée chargée de la citoyenneté Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

Marlène Schiappa dénonce "la persécution" subie par Mila. "La jeune Mila est de nouveau cible de harcèlement, menaces de mort, photomontages morbides", a tweeté la ministre chargée de la Citoyenneté ce dimanche 15 novembre.

"Ce n’est plus de la controverse, c’est de la persécution, contre une mineure qui plus est", dénonce-t-elle. La ministre a annoncé adresser "dès lundi matin un signalement au Procureur". L'adolescente, menacée de viol et de mort à la suite d'une vidéo blasphématoire dans laquelle elle avait critiqué l'islam en janvier 2020, a de nouveau posté un message ce samedi 14 novembre. 

Une vidéo publiée sur Instagram, et retirée depuis, dans laquelle elle s'en prend vertement à ceux qui la menacent de mort : "Et dernière chose, surveillez votre pote Allah, s'il vous plaît. Parce que mes doigts dans son trou du cul, j'les ai toujours pas sortis", lance Mila

Un message qui lui vaut depuis un torrent de menaces sur les réseaux sociaux. "Le lynchage que je vis est hard. Je reçois une trentaine de menaces et messages haineux à la minute. Les frustrés ne comprendront donc jamais que j’ai plus de peine pour eux et leur secte qu’autre chose", a écrit la jeune femme. 

À lire aussi
Des policiers (illustration) faits divers
Isère : une soirée clandestine rassemblant une centaine de personnes interrompue

Les hashtags #JeSuisMila apparaissent à nouveau ce dimanche 15 novembre sur les réseaux sociaux. "JeSuisMila et je vous emmerde avec votre 'respect', a notamment tweeté l'écrivain Raphaël Enthoven. "On entend parfois 'Mila va trop loin !' Et pourtant, aucun doute à avoir, ceux qui ont franchi la ligne sont ceux qui la menacent. Appel au raid sur TikTok, menace de mort par DM, harcèlement en ligne collectif, vous aurez des comptes à rendre devant la justice", a également écrit le président du Conseil national du numérique. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Menaces Religions
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants