1 min de lecture Rassemblement national

1er mai : à Metz, Marine Le Pen dénonce une Europe "impériale et totalitaire"

La présidente du Rassemblement national s'est livrée à une violente charge contre l'Union européenne, lors d'un "banquet patriotique" organisé à Metz ce mercredi 1er mai 2019.

>
1er mai : à Metz, Marine Le Pen dénonce une Europe "impériale et totalitaire" Crédit Image : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP | Crédit Média : Marie-Bénédicte Allaire | Durée : | Date :
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

Autrefois journée de rassemblement emblématique pour le Front national, entre la rue de Rivoli, la place des Pyramides et celle de l'Opéra, le 1er mai est dorénavant bien différent dans les rangs du Rassemblement national.

Ça fait maintenant trois ans que Marine Le Pen a pris ses distances. Et la traditionnelle fête de Jeanne d'Arc s'est même transformée en un rendez-vous politique capital cette année.  pour le Rassemblement national. À moins d'un mois des élections européennes, c'est loin de Paris, à Metz, que Marine Le Pen a mobilisé ses soutiens.

C'est d'ailleurs le seul grand rendez-vous de campagne avant les élections du 26 mai prochain. C'est pourquoi la fille de Jean-Marie Le Pen s'est livrée à une violente charge contre l'Union européenne, selon elle "impériale, hégémonique et totalitaire". "Stop. Le récit européiste est épuisé. La fin du conte", a-t-elle lancé, en dénonçant "un Tchernobyl économique et social, démographique et identitaire". 

Si Macron arrive en tête, alors le rouleau compresseur va se remettre en marche

Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement national
Partager la citation

Devant un millier de militantsJordan Bardella, la tête de liste, l'a joué simple et efficace. "Si Macron arrive en tête, alors le rouleau compresseur va se remettre en marche. Il se sentira légitimé. Alors nous allons ensemble stopper Macron", a-t-il dit. 

À lire aussi
Marine Le Pen à l'Assemblée, le 22 octobre 2019 extrême droite
Marine Le Pen "pique" le RN "aux fesses" pour "aller plus loin"

Dans les rangs du Rassemblement national, l'objectif est clairement affiché : arriver en tête des élections européennes malgré des sondages défavorables à l'heure actuelle. "C'est très important, c'est la seule élection nationale avant les prochaines présidentielles pour que les Français disent qu'ils sont en désaccord avec l’accélération des réformes", a conclu Marine Le Pen.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rassemblement national Marine Le Pen Élections européennes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants