1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Vanille, enlevée par sa mère, a été retrouvée morte
2 min de lecture

Vanille, enlevée par sa mère, a été retrouvée morte

La fillette âgée d'un an avait été enlevée par sa mère vendredi 7 février, déclenchant le plan Alerte enlèvement. L'enfant a été retrouvée morte ce dimanche, a annoncé le procureur.

Angers (Maine-et-Loire)
Angers (Maine-et-Loire)
Crédit : RTL
Léa Stassinet & AFP

Vanille, la fillette d'un an enlevée par sa mère à Angers, a été retrouvée morte ce dimanche 9 février en fin d'après-midi dans un conteneur de vêtements à Angers, a indiqué le procureur de la République d'Angers, Éric Bouillard. Le plan Alerte enlèvement avait été déclenché samedi 8 février en fin de soirée pour tenter de retrouver l'enfant.

"La maman nous a confirmé avoir donné la mort à son enfant vendredi avant même l'heure à laquelle elle devait la remettre à la référente de l'Aide sociale à l'enfance (ASE), les médecins légistes sont arrivés sur place et ont retrouvé le corps", a déclaré Éric Bouillard, précisant que la garde à vue se poursuivait pour "meurtre sur mineur par ascendant".


Selon le procureur, elle aurait évoqué lors de son interrogatoire  "un étouffement ou une strangulation", ce qui n'a pas encore été confirmé par le médecin légiste. "Elle a fourni très peu d'explications à son geste. Après une longue mise en confiance avec les enquêteurs, elle a accepté de leur dire où se trouvait le corps et les a conduits à cet endroit", a-t-il détaillé, précisant qu'il était mis fin au dispositif d'alerte enlèvement déclenché samedi soir.

"Le moment où la maman a donné la mort à son enfant, elle le situe à vendredi. Vendredi en tout début d'après midi elle est effectivement encore accompagnée de son enfant et à partir du milieu d'après-midi, elle ne l'est plus", a encore précisé le procureur, qui s'appuie sur les dispositifs de vidéo-surveillance.

La mère atteinte de troubles mentaux

À lire aussi

La mère de Vanille avait été retrouvée tôt ce dimanche 9 février dans un hôtel de Nantes. Elle avait aussitôt été placée en garde à vue pour "soustraction de mineur par ascendant". Âgée de 39 ans, elle souffre de troubles psychologiques et aurait connu un épisode suicidaire il y a quelques mois.

Elle était hébergée depuis un an dans le centre maternel d'Angers, un foyer pour femmes enceintes et mères isolées, où elle pouvait continuer à accueillir régulièrement sa fille. À sa naissance, l'enfant avait été confiée à l'Aide sociale à l'enfance (ASE) et placée dans une famille d'accueil par le juge des enfants. 

"Dans le cadre de ce placement éducatif elle pouvait voir sa mère pendant un temps donné de la semaine, cette semaine c'était 48 heures qui était prévus avec un aménagement du temps très libre", avait indiqué le procureur plus tôt dans la journée, précisant qu'"aucun incident n'avait été noté ces dernières semaines".

Lors des recherches menées ce dimanche dans l'appartement de la maman, les enquêteurs avaient notamment découvert des éléments "relativement inquiétants" selon le procureur, dont un mot de la mère disant "Je vous aime", qui avait été "interprété comme faisant peser un risque sur la petite Vanille".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.