1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Seine-Saint-Denis : un chauffeur de bus agressé par une bande lors de son service
1 min de lecture

Seine-Saint-Denis : un chauffeur de bus agressé par une bande lors de son service

La victime aurait été passée à tabac à la suite d'un différend de la circulation, dans le quartier d'Orgemont.

Un bus de la RATP (Image d'illustration).
Un bus de la RATP (Image d'illustration).
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Samuel Vivant

Sur les images amateures diffusées sur Twitter, lundi 4 juillet, un chauffeur RATP est traîné sur le sol, roué de coups puis plaqué sur le flanc d'un bus par une demi-douzaine d'individus. La scène - captée par un usager - montre l'agression violente subie par ce conducteur de bus de la ligne 361, à Épinay-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis.

"L’agression s’est produite à l’arrêt Épinay-Orgemont (dans le quartier du même nom) vers 19h25. À la suite d’un différend de la circulation, des individus ont agressé le machiniste avant de prendre la fuite", indique une note interne de la RATP que s'est procurée Le Parisien.

La victime, âgée d’une trentaine d’années, est ressortie du pugilat avec une "plaie saignante à la tête" et des "hématomes sur l’épaule gauche". Il a ensuite été secouru par la police, puis transporté par les sapeurs-pompiers à l’hôpital Delafontaine, à Saint-Denis. 

À l'origine de l'agression, "une manœuvre d’évitement d’un enfant dans le quartier Orgemont", rapporte une source proche du dossier au quotidien francilien. Le chauffeur, surpris par le surgissement d'un garçon, serait parvenu à l'éviter avant de se rendre à l'arrêt suivant (Épinay-Orgemont). Là-bas, le salarié serait descendu du véhicule et une altercation aurait éclaté avec un groupe d'individus.

À lire aussi

"Une plainte a d’ores et déjà été déposée", indique la RATP, selon Le Parisien. "Je veux exprimer tout mon soutien au chauffeur de bus sauvagement agressé par une bande de voyous. Ces actes ne doivent pas rester impunis", a de son côté déclaré Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, sur son compte Twitter, lundi 4 juillet. À ce stade de l'enquête, les auteurs de l'agression n'ont pas encore été interpellés. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.