1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Sarthe : une camionneuse licenciée après s'être soulagée dans un champ
1 min de lecture

Sarthe : une camionneuse licenciée après s'être soulagée dans un champ

VU DANS LA PRESSE - Licenciée pour avoir fait ses besoins dans un champ au bord de la route, une conductrice de poids lourd sarthoise a saisi les Prud'hommes, dénonçant une décision "injuste".

Le transport routier est responsable de 20% des émissions de gaz à effet de serre
Le transport routier est responsable de 20% des émissions de gaz à effet de serre
Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Nicolas Barreiro

En l'absence de toilettes ouvertes, une conductrice de poids lourd a été contrainte de satisfaire ses besoins au bord de la route, une décision qui lui a coûté cher. Celle-ci a été licenciée par son employeur quelques jours plus tard. 

Virginie Campoy rentrait en direction la Sarthe après avoir récupéré une pelleteuse chez un agriculteur, lorsqu'une envie pressante l'a forcée à se garer au bord d'un champ. Quelques jours plus tard, son patron la convoque et lui montre une photo de ses excréments, prise par le propriétaire dudit champ. "On m'a annoncé que j'étais mise à pied pendant huit jours. Après ça, ils m'ont licenciée", raconte la conductrice, interrogée par France Bleu.

"Je ne pouvais pas faire autrement !", poursuit Virginie Campoy, "J'aurais pu demander au client d'aller chez lui, mais c'est interdit à cause de la crise sanitaire. Je ne pouvais pas non plus aller dans un bar ou un restaurant, tout est fermé ! Et j'avais quand même une demi-heure de route devant moi, je ne pouvais pas me retenir". Face à la décision de son employeur, la conductrice a évoqué un "licenciement abusif", avant de saisir les Prud'hommes.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/