1 min de lecture Mosquée

Samuel Paty : la mosquée de Pantin regrette d'avoir relayé la vidéo contre l'enseignant

VU DANS LA PRESSE - La grande mosquée de Pantin avait partagé sur son compte Facebook la vidéo appelant à une mobilisation contre l'enseignant. Une publication regrettée par son recteur.

L'intérieur de la mosquée de Pantin en 2010.
L'intérieur de la mosquée de Pantin en 2010. Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Florine Boukhelifa Journaliste

Trois jours après l'assassinat de Samuel Paty, l'enquête suit son cours. L'une des questions à laquelle les enquêteurs devront répondre concerne la responsabilité des personnes et entités qui ont diffusé les images mettant en cause le professeur d'histoire-géographie. Celles-ci appelaient à une mobilisation contre l'enseignant après un cours sur la liberté de la presse durant lequel il avait présenté des caricatures du prophète Mahomet. Parmi ceux qui ont partagé la vidéo, la grande mosquée de Pantin qui se trouve désormais dans une position délicate.

C'est à travers son compte Facebook que le lieu de culte a relayé les images le 9 octobre dernier. Son recteur M'hammed Henniche, qui avait autorisé la publication, a expliqué "regretter" cette action auprès de France Info. "Dans cette vidéo, il n'y a aucun appel à la haine, et aucun appel contre cet enseignant", s'est-il justifié.

Après avoir retiré la vidéo appelant à une mobilisation contre Samuel Paty, la grande mosquée de Pantin a condamné l'attentat
Après avoir retiré la vidéo appelant à une mobilisation contre Samuel Paty, la grande mosquée de Pantin a condamné l'attentat Crédit : CAPTURE ECRAN

La grande mosquée de Pantin bientôt fermée ?

M'hammed Henniche poursuit : "Ce ne sont pas les caricatures qui nous ont choqués mais quand on voit dans cette école qu'on dit : 'Vous êtes musulmans, levez le doigt', ça c’est choquant, ça ne peut pas fonctionner". Des propos contestés par le Parquet national antiterroriste (Pnat). Selon son procureur général, Jean-François Ricard  les deux vidéos du père de l'élève appellent bien à une mobilisation contre le professeur et Samuel Paty a nié avoir demandé aux élèves musulmans de s'identifier.

Après le meurtre de l'enseignant, la grande mosquée de Pantin a supprimé la vidéo de son compte Facebook. Dans d'autres publications, elle a condamné l'attentat, puis appelé à se joindre aux rassemblements d'hommage.

À lire aussi
Des imams lors d'une marche contre le terrorisme en 2017 religions
Les infos de 6h30 - Islam : un organisme va encadrer les pratiques des imams en France

Interrogé sur le sujet, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé avoir demandé la fermeture de la mosquée. Le préfet de la Seine-Saint-Denis "devrait signer ce soir (du lundi 19 octobre) son interdiction", a indiqué le ministre.

Lire la suite
Mosquée Pantin Seine-Saint-Denis
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants