1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Puy-de-Dôme : des magasins Auchan et Leclerc épinglés pour leur vente de plants de "cannabis"
1 min de lecture

Puy-de-Dôme : des magasins Auchan et Leclerc épinglés pour leur vente de plants de "cannabis"

VU DANS LA PRESSE - Les gendarmes ont saisi des centaines de pots étiquetés "cannabis" dans plusieurs grandes surfaces et jardineries du Puy-de-Dôme et du Cantal.

Un plan de cannabis (illustration)
Un plan de cannabis (illustration)
Crédit : Don MacKinnon / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
Journaliste

Les plants ne sont pas restés longtemps dans les rayons. Le 28 mai dernier, les gendarmes ont fait une incroyable saisie : des centaines de pieds de cannabis étaient en vente libre dans plusieurs grandes surfaces et jardineries du Puy-de-Dôme et du Cantal. 200 plants ont été retirés des rayons d'un Leclerc situé à Enval (Puy-de-Dôme).

D'après La Montagne qui rapporte de nombreux détails sur cette affaire, plusieurs commerces proposaient des plants étiquetés "cannabis" d'une vingtaine de centimètres à la vente au prix de 15 euros pièce. Alertés, les gendarmes de la compagnie de Riom sont intervenus très rapidement dans le Leclerc d'Enval, dans lequel 200 pots ont été récupérés.

Cette vente illégale a également été constatée dans plusieurs autres grandes surfaces notamment dans des Leclerc de La Pardieu et à Clermont-Ferrand, mais aussi dans un Auchan et chez deux fleuristes du Cantal et du Puy-de-Dôme énumèrent nos confrères de La Montagne. Au total, la gendarmerie a indiqué avoir récupéré 400 plants de cette plante illégale en France.

De nombreux gérants et cogérants des enseignes concernées par cette vente illégale ont été entendus, pour certains en garde à vue. D'après les informations de La Montagne, certains pensaient vendre du "chanvre d'ornement", un dérivé du cannabis mais légal. 

À lire aussi

Cependant, le fait de vendre un tel produit sous le nom de "cannabis" est considéré comme un délit de "provocation à l'usage de produits stupéfiants". Les enquêteurs poursuivent leurs investigations pour savoir si ces plants contenaient du THC, substance psychoactive du cannabis.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/