1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Légalisation du cannabis : "La prohibition ne fonctionne pas", conclut un député LaREM
2 min de lecture

Légalisation du cannabis : "La prohibition ne fonctionne pas", conclut un député LaREM

INVITÉ RTL - Le député LaREM Jean-Baptiste Moreau, co-rapporteur d'un texte parlementaire, estime qu'il est nécessaire de légaliser le cannabis pour en contrôler la vente et les dangers sanitaires.

Un fumeur de cannabis (illustration)
Un fumeur de cannabis (illustration)
Crédit : Martin BERNETTI / AFP
Légalisation du cannabis : "La prohibition ne fonctionne pas", conclut le co-rapporteur
09:53
Julien Sellier

Faut-il légaliser le cannabis ? C'est un thème presque tabou, et pourtant un rapport sur le sujet paraît mercredi 5 mai. Des députés de tous bords ont planché sur le sujet pendant six mois et voici leur conclusion : oui,il faudra légaliser cette drogue mais de manière encadrée et raisonnée.

La France, championne d'Europe de la consommation de cannabis avec 5 millions d'usagers annuels, a pourtant à l'heure actuelle l'une des politiques les plus répressives sur le sujet en Europe, comme l'explique Jean-Baptiste Moreau, député LaREM de la Creuse et co-rapporteur du rapport : "C'est la politique des 30 dernières années qui ne fonctionne pas. Un million de Français avouent fumer quotidiennement au moins un joint. Ça fait 30 ans qu'on alourdit la loi et qu'on met davantage de forces de l'ordre sur le terrain alors que la consommation de cannabis monte en flèche, notamment chez les mineurs. Pourtant le cannabis est un danger pour le cerveau. Nos jeunes sont exposés de plein fouet et cette situation aura des conséquences dramatiques et ce n'est pas en mettant davantage de forces de l'ordre que ça marchera".

En effet, selon l'AFP qui cite le rapport, le budget alloué à la police, à la gendarmerie et aux douanes pour la lutte antidrogue a quasiment doublé entre 2012 et 2018 pour atteindre 1,08 milliard d'euros annuels, remarquent-ils.

S'inspirer du modèle canadien

Selon le député, il faut s'inspirer de l'encadrement d'autres produits addictifs comme l'alcool ou les cigarettes pour encadrer la vente de cannabis : "On a la possibilité au niveau de l'État de contrôler à la fois les prix et la composition des produits, puisque les taux de THC ne cessent d'augmenter au cours des dernières années. C'est ce qui entraîne l'effet planant mais aussi la dépendance vis-à-vis du produit. On n'est pas dans une position naïve, on sait que la drogue est un danger, mais que ce soit la drogue, l'alcool, il faut réguler, contrôler". 

À lire aussi

La France ne serait d'ailleurs pas une pionnière dans le domaine selon le député : "Il faut inventer un modèle français. On a au Canada une légalisation qui s'est faite il y a deux ans, et la consommation des mineurs a été réduite, puisque l'argent collecté par l'État doit servir à la prévention dans les collèges et les lycées, et ça fonctionne. Évidemment, il y aura toujours un peu de marché noir, mais au Canada on l'a réduit à 40% de ce qu'il était avant. La prohibition ne fonctionne pas."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/