1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Prince Andrew : pourquoi la couronne "a réagi trop tard" concernant l'affaire Epstein
2 min de lecture

Prince Andrew : pourquoi la couronne "a réagi trop tard" concernant l'affaire Epstein

À la fin de l'hiver 2011, le nom du deuxième fils de la Reine d'Angleterre commence à apparaître en filigrane d'un scandale sexuel qui secoue depuis des mois les Etats-Unis : l'affaire Epstein...

Le prince Andrew, duc d'York, le 11 novembre 2017
Le prince Andrew, duc d'York, le 11 novembre 2017
Crédit : Stefan Rousseau / POOL / AFP
L'INTÉGRALE - prince Andrew : les secrets de l'affaire Epstein
00:42:08
L'ENQUÊTE - prince Andrew : les secrets de l'affaire Epstein
00:14:57
Thibaud Chaboche & Jean-Alphonse Richard

Pendant vingt ans, le prince Andrew d'York, deuxième fils de la reine Elisabeth II d'Angleterre, va fréquenter un homme défrayant depuis la chronique criminelle ; l'un des pédophiles les plus puissants, les plus méthodiques, les plus compulsifs de l'histoire judiciaire, à savoir l'Américain Jeffrey Epstein.

Une liaison dangereuse, jusque-là cachée, mais qui apparaît aux yeux du monde le 2 mars 2011, lorsque le journal britannique The Daily Mail publie une photo devenue célèbre. On y voit le prince Andrew, souriant, tenant par la taille une jeune fille, souriante elle aussi, et âgée de 17 ans (mineure donc aux yeux de la loi). Sur le cliché figure en arrière-plan Ghislaine Maxwell, une amie très proche et très ancienne connaissance d'Andrew. Celui qui a pris la photo, à la demande de la jeune fille, n'est autre que Jeffrey Epstein...

La jeune fille s'appelle Virginia Giuffre. Utilisée comme esclave sexuelle par Epstein, c'est elle qui va ruiner en l'espace avec cette photo la réputation du descendant de la couronne britannique. Mais lorsque le scandale éclate, que l'affaire commence à prendre de l'ampleur, la couronne britannique, elle, reste dans son mutisme légendaire. 

"Quand l'affaire sort, il y a un recentrage sur le noyau dur de la famille royale, la Reine, Charles, William et leurs épouses. Mais la couronne ne voit pas le danger", raconte Marc Roche correspondant du journal Le Point à Londres.

L'interview catastrophique qui va sceller le sort d'Andrew

À lire aussi

La presse anglaise, elle non plus, ne s'y attarde pas trop. Il ne faut surtout pas attaquer la monarchie, et le jubilé d'Elisabeth II est dans toutes les têtes. "En janvier 2015, Virginia Guiffre parle sous serment et explique que Andrew fait partie des personnes avec qui elle a eu des relations imposées", raconte Jérôme Carron, grand reporter, au micro de L'heure du crime

"Quelques jours après, la couronne publie 3 communiqués expliquant que c'est mensonger. Mais c'est trop tard, 3 communiqués en 4 jours, pour les observateurs royaux, c'est qu'il y a déjà le feu à la maison", poursuit-il. Et c'est finalement une interview, réalisée en 2019, qui va celer définitivement le devenir du prince. Au micro de la BBC, Andrew explique de façon calamiteuse n'avoir aucun remords ni empathie, défendant très maladroitement ses relations avec le délinquant sexuel notoire Jeffrey Epstein. 

C'en est trop pour la couronne britannique. En janvier 2022, le prince Andrew, acculé de tous les côtés, est déchu par la Reine de tous les titres militaires ainsi que de ses patronages caritatifs. Pour autant, "la couronne réagit trop tard, elle ne réagit qu'après le désastre de l'interview qu'il a donné", conclut Jérôme Carron. Depuis, un accord financier a été trouvé entre Andrew et Virginia Guiffre, évitant au premier cité un jugement lors d'un procès civil.

L'équipe de l'émission vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/