1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Royaume-Uni : le prince Andrew, visé par une plainte, renonce à ses titres militaires
1 min de lecture

Royaume-Uni : le prince Andrew, visé par une plainte, renonce à ses titres militaires

Le palais de Buckingham a annoncé que le fils de la reine Elizabeth II renonçait dès ce jeudi 13 janvier à l'ensemble de ses titres militaires. Une annonce qui fait suite à une plainte déposée aux États-Unis.

Le prince Andrew, duc d'York au sommet de l'ASEAN sur les affaires et l'investissement à Bangkok, le 3 novembre 2019.
Le prince Andrew, duc d'York au sommet de l'ASEAN sur les affaires et l'investissement à Bangkok, le 3 novembre 2019.
Crédit : Lillian SUWANRUMPHA / AFP
Benoît Leroy & AFP

Au lendemain de la validation d'une plainte visant le prince Andrew aux États-Unis, celui-ci a décidé de renoncer à l'ensemble de ses titres militaires, ce jeudi 13 janvier. Son titre officielle d'"altesse royale", remis également à la reine Elizabeth II.

Les avocats du prince avaient pressé, ce mardi, la justice américaine de classer sans suite une plainte au civil pour "agressions sexuelles" qu'une Américaine a déposé à New York pour des faits remontant à 2001 lorsqu'elle était mineure.

"Avec l'accord et l'approbation de la reine, les affiliations militaires et parrainages royaux du duc d'York ont été rendus à la reine. Le Duc d'York continuera à ne pas assumer de fonctions publiques et se défend dans cette affaire comme citoyen privé", a indiqué le palais dans un communiqué, ce jeudi.

Cette annonce fait suite, plus tôt dans la journée, à une demande formulé par plus de 150 vétérans de l'armée britannique. Ils réclamaient la suppression des titres de l'ancien pilote d'hélicoptère, qui s'était distingué pendant la guerre des Malouines, en 1982.

À écouter aussi

Virginia Roberts, la plaignante, accuse le Prince Andrew de l’avoir agressé à trois reprises en 2001 alors qu’elle n’avait que 17 ans. Celui-ci était un proche de Jeffrey Epstein, accusé de trafic sexuel et qui s'est suicidé en prison, avant son procès, en août 2019.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire