1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Pizzas Buitoni contaminées à E.coli : les investigations confiées à un juge d'instruction
1 min de lecture

Pizzas Buitoni contaminées à E.coli : les investigations confiées à un juge d'instruction

Une information judiciaire a été ouverte et confiée à un juge d'instruction, jeudi 12 mai. Les investigations doivent prouver les éventuelles négligences volontaires de la marque dans ce scandale pour caractériser les infractions.

La marque Buitoni est dans le viseur des autorités sanitaires.
La marque Buitoni est dans le viseur des autorités sanitaires.
Crédit : FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Benoît Leroy & AFP

La justice s'empare véritablement du dossier Buitoni. Après l'ouverture d'une enquête par le parquet de Paris, les investigations portant sur le scandale des pizzas Buitoni contaminées à E.coli ont été confiées à un juge d'instruction, a-t-on appris. Ces pizzas auraient causé la mort de deux enfants.
Selon le parquet, l'information judiciaire ouverte l'a été pour les infractions suivantes : "homicide involontaire" concernant une personne, "blessures involontaires" sur 14 autres, "mise sur le marché d'un produit dangereux pour la santé" et "mise en danger de la vie d'autrui". Au total, 55 enfants et un adulte ont été contaminés, sans qu'un lien direct n'ait été établi à ce jour avec la consommation de pizzas, selon le dernier bilan publié par Santé Publique France.

Depuis le 22 mars dernier, le pôle de santé publique du parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire. Celle-ci concernait, peu ou prou, les mêmes infractions. Dans ce cadre, des perquisitions se sont déroulées le 13 avril dans l'usine de Caudry, dans le Nord, où étaient fabriquées les pizzas de la gamme Fraîch'Up incriminées, et au siège du groupe Nestlé, dans les Hauts-de-Seine.

Des inspections y avaient pointé "la présence de rongeurs" etle "manque d'entretien et de nettoyage des zones de fabrication, de stockage et de passage". Des manquements qui pourraient être à l'origine de la présence de bactéries pathogènes dans les produits ensuite commercialisés.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.