1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Bactérie E. coli dans des pizzas : une enquête pour "homicides involontaires" ouverte
2 min de lecture

Bactérie E. coli dans des pizzas : une enquête pour "homicides involontaires" ouverte

Le parquet de Paris a annoncé l'ouverture d'une enquête pour "homicides involontaires". Au moins deux enfants sont morts après avoir été contaminés par la bactérie.

Les autorités sanitaires ont confirmé un lien direct entre de graves soucis de santé détectés chez une quarantaine d’enfants et la consommation de pizzas Fraîch’Up de Buitoni
Les autorités sanitaires ont confirmé un lien direct entre de graves soucis de santé détectés chez une quarantaine d’enfants et la consommation de pizzas Fraîch’Up de Buitoni
Crédit : Capture écran / @RappelConso
Benoît Leroy & AFP

Une enquête pour "homicides involontaires", "tromperie" et "mise en danger d'autrui" a été ouverte après plusieurs cas graves de contamination par la bactérie Escherichia coli possiblement liés à la consommation de pizzas surgelées Buitoni, a indiqué le parquet de Paris ce vendredi, sollicité par l'AFP.

Cette enquête, menée par le pôle de santé publique du parquet de Paris, est ouverte depuis le 22 mars. Les autorités sanitaires ont récemment établi un lien entre la consommation de ces pizzas et plusieurs cas graves de contamination, alors que des dizaines d'enfants français sont tombés malades et deux sont morts. 

Santé Publique France avait indiqué ce mercredi que 75 cas étaient en cours d'investigation, dont 41 pour lesquels des syndromes hémolytiques et urémiques "similaires" ont été identifiés, et 34 pour lesquels des analyses supplémentaires sont en cours.

Les investigations ont été confiées à l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp), la direction générale de la gendarmerie, le service des enquêtes de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et la Brigade nationale d'enquêtes vétérinaires et phytosanitaires du ministère de l'Agriculture, a précisé le parquet.

La pâte de la pizza en cause ?

À lire aussi

Selon les premiers éléments, évoqués par la marque Buitoni, la bactérie toxique proviendrait de la farine utilisée dans la pâte de la pizza vendue surgelée. Depuis le 18 mars dernier, tous les produits ont été retirés de la vente. Si vous avez encore un produit dans votre congélateur, rapprochez-vous du magasin où vous l'avez acheté. 

En cas d'ingestion, des symptômes de gastro-entérites peuvent apparaître dans les deux à trois jours qui suivent. Mais, les complications graves se manifestent, elles, au bout d'une semaine. Notamment chez les jeunes enfants. Si vous avez consommé une pizza Fraich'up et que vous n'avez ressenti aucun symptôme dans les 15 jours qui suivent, alors vous êtes hors de danger. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.