1 min de lecture Noyade

Oise : une fillette de 20 mois se noie dans un "point d’eau"

VU DANS LA PRESSE - Une fillette de 20 mois s’est noyée samedi dans un "point d’eau", à Ognolles (Oise). Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du drame.

Un camion de pompiers (illustration).
Un camion de pompiers (illustration). Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Un drame est survenu, samedi 12 septembre à Ognolles, à l'extrême nord-est du département de l’Oise. Une petite fille âgée de 20 mois s'est noyée dans un "point d'eau" du jardin de la maison familiale. Elle aurait échappé à la vigilance de ses parents.

"Il s'agit a priori d'un accident domestique", a déclaré le parquet de Compiègne, qui a ouvert une enquête. Il a par ailleurs précisé qu’une autopsie doit être réalisée en début de semaine prochaine pour confirmer les causes de la mort de la petite, rapporte le Parisien

Samedi, les investigations ont commencé pour comprendre les circonstances du drame, qui s’est produit dans un "point d’eau", et dont la nature n’a pas été précisée. "C'est un drame", déplore la maire (SE) de la commune, Camille Marteau. Très émue, elle ne s’est pas exprimée davantage sur les circonstances de la noyade de la petite fille. "Je suis aussi maman et suis très touchée par ce qu'il s'est passé", a-t-elle ajouté. 

Une multiplication des accidents

En France, les décès par noyade se sont multipliés au cours de cet été 2020. En août dernier, le professeur Pierre Michelet, médecin réanimateur et urgentiste avait tiré la sonnette d'alarme dans une interview au Parisien

À lire aussi
Assa Traoré, la demi-soeur d'Adama, place de la République le 13 juin police
Mort du cousin d'Adama Traoré : une information judiciaire ouverte

"Les très jeunes enfants se noient dans les piscines privées et notamment dans les piscines hors-sol". Celles-ci sont "traîtres", car quand un enfant tombe, "on ne le voit pas tout de suite", avait-il indiqué. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Noyade Mort Victimes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants