1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Nordahl Lelandais : le procureur général Jacques Dallest raconte le procès du meurtrier de Maëlys
3 min de lecture

Nordahl Lelandais : le procureur général Jacques Dallest raconte le procès du meurtrier de Maëlys

PODCAST – Le 27 août 2017 dans la commune du Pont-de-Beauvoisin (Isère), Maëlys, huit ans, disparaît. Le corps sans vie de la petite fille est retrouvé quelques mois plus tard. Le 31 janvier 2022 commençait le procès hors-norme de son bourreau, Nordahl Lelandais.

Des personnes attendent devant le palais de justice de Chambéry, dans les Alpes-Maritimes, le 4 mai 2021, au deuxième jour du procès de Nordahl Lelandais pour le meurtre du caporal Arthur Noyer en 2017.
Des personnes attendent devant le palais de justice de Chambéry, dans les Alpes-Maritimes, le 4 mai 2021, au deuxième jour du procès de Nordahl Lelandais pour le meurtre du caporal Arthur Noyer en 2017.
Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
45. Affaire Maëlys : retour sur le procès de Nordahl Lelandais, "danger social absolu" (1/2)
00:28:31
PORTRAIT - Qui est vraiment Alain Jakubowicz, l'avocat de Nordahl Lelandais ?
00:08:44
PORTRAIT - Qui sont Jennifer et Joachim, les parents de Maëlys ?
00:08:19
46. Affaire Maëlys : les secrets de Nordahl Lelandais 2/2
00:28:48
Anne Le Henaff & Jeanne Rouxel

Le dimanche 27 août 2017, la fête bat son plein dans la salle des fêtes communale du Pont-de-Beauvoisin (Isère). Alors que les convives profitent de la soirée de mariage, une des jeunes invitées, Maëlys De Araujo, huit ans, disparaît dans la nuit. Un appel à témoin est diffusé le lendemain. En vain. 

Les témoignages des invités placent un des convives en suspect numéro un. Il s’agit de Nordahl Lelandais, un ancien militaire d’une trentaine d’années. Vidéos de surveillance, géolocalisations, déplacements… Les éléments recueillis par les enquêteurs mettent l'homme en porte-à-faux. Mis en examen en novembre 2017, Lelandais avoue le meurtre de la jeune fille en février 2018, lorsque le sang de Maëlys est découvert dans sa voiture. 

L'affaire est très médiatique. D'autant plus que le bourreau de la jeune fille est également identifié comme le meurtrier d’Arthur Noyer, disparu en avril 2017. Condamné une première fois en mai 2021 à vingt ans de réclusion criminelle pour le meurtre du jeune homme, le procès pour l'homicide de Maëlys s’ouvre l’année suivante. 

"J’ai souhaité être au procès, compte tenu de l’importance de cette affaire, de son caractère très exceptionnel et de sa médiatisation. Et un procès hors normes, il fallait que je sois là", explique Jacques Dallest, avocat général au procès de Nordahl Lelandais, dans Les Voix du Crime. 

260 journalistes étaient accrédités pour ce procès, ça lui donne une dimension que les procès habituels n’ont pas

Jacques Dallest
À lire aussi

Pour préparer l’audience, le procureur se plonge dans les 26.000 pages qui composent le dossier : "On parle de procès sensible dans le monde judiciaire, des procès exceptionnels par leur ampleur, par leur durée et par la gravité des faits."

Après un an de préparation, le procès tant attendu de Nordahl Lelandais pour le meurtre de Maëlys s’ouvre le 31 janvier 2022 à la cour d’Assises de l'Isère. L’évènement attire les foules. "On a à peu près 1.000 personnes chaque jour, qui font la queue au palais de justice, dès deux heures du matin", décrit Jacques Dallest. 

L’organisation de cet évènement n’est pas moindre, "260 journalistes étaient accrédités pour ce procès, ça lui donne une dimension que les procès habituels n’ont pas", ajoute le procureur. Pour que tout le monde puisse y assister, deux salles d’audience sont réquisitionnées : "la salle du procès lui-même et une salle avec un écran."

On avait des jurés supplémentaires et des magistrats supplémentaires

Jacques Dallest

Le contexte pandémique ajoute également de nombreuses incertitudes quant au bon déroulé de l'évènement. "On avait des jurés supplémentaires et des magistrats supplémentaires, au cas où. Et heureusement, miraculeusement, personne n'a été atteint", explique Jacques Dallest.  

Le procès est intense et lourd en émotion. Pendant trois semaines, les témoignages poignants et les temps forts s’enchainent. Photos et vidéos de Maëlys sont diffusées et contrastent avec des images insoutenables, dans lesquelles Nordahl Lelandais agresse sexuellement une de ses petites cousines, en plein sommeil. 

Pour autant, Jacques Dallest s'efforce de rester impartial. "Même si les faits jugés sont terribles, on doit garder de la distance et une forme de froideur professionnelle, ce qui n’est d’ailleurs pas très simple pour les familles et proches, qui voudraient presque qu’on agresse verbalement l’accusé."

Je pense que ça a été une bonne justice

Jacques Dallest

Le 18 février 2022, quatre ans et quatre jours après ses aveux, Nordhal Lelandais est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie de 22 ans de sureté. "Comme il n'y a pas eu d'appel et que l'affaire a été définitivement jugée, je pense que ça a été une bonne justice", confie le procureur général.

À quelques semaines de sa retraite, Jacques Dallest garde un souvenir fort du dernier procès d'Assises de sa longue carrière. Le procureur reste encore impressionné par la bravoure de Jennifer et Joachim de Araujo, les parents de Maëlys : "Ils ont été d’une dignité exemplaire"

Abonnez-vous à ce podcast

>> Les Voix du crime sont avocats ou avocates, enquêteurs ou enquêtrices, proches de victimes, de suspects ou de coupables. Ces témoins-clefs se confient au micro des journalistes de RTL. Des témoignages inédits, qui apportent un éclairage nouveau sur la justice et les grandes affaires criminelles d’aujourd’hui.

Deux fois par mois, l'une de ces Voix du crime nous raconte son point de vue sur une affaire criminelle. Un podcast RTL.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/