1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Nordahl Lelandais condamné à perpétuité : jusqu'à quand va-t-il rester en prison ?
1 min de lecture

Nordahl Lelandais condamné à perpétuité : jusqu'à quand va-t-il rester en prison ?

ECLAIRAGE - Nordahl Lelandais a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 22 ans pour l'enlèvement et le meurtre de la petite Maëlys en 2017. On vous explique à quoi cela correspond.

Nordahl Lelandais escorté par des officiers de l'administration pénitentiaire
Nordahl Lelandais escorté par des officiers de l'administration pénitentiaire
Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Nordahl Lelandais condamné à perpétuité : jusqu'à quand va-t-il rester en prison ?
00:02:21
Cassandre Jeannin

Nordahl Lelandais a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 22 ans ce vendredi 18 février. La cour d'assises de Grenoble a reconnu le maître-chien de 39 ans coupable du meurtre, de l'enlèvement et de la séquestration de la petite Maëlys. Mais à quoi correspond cette condamnation ? 

En France, la vraie perpétuité, c'est-à-dire l'emprisonnement jusqu'à la mort, n'existe pas. La peine maximale est la réclusion criminelle à perpétuité avec une perpétuité incompressible. Cela signifie qu'il est impossible d'alléger la peine, de réduire ce qu'on appelle la période de sûreté. Celle-ci est d’une durée maximale de 22 ans, mais peut être portée à 30 ans dans certains cas parmi lesquels les meurtres de mineur de moins de 15 ans, de policier etc. 

Nordahl Lelandais a été déjà condamné en mai dernier à 20 ans de prison pour leur meurtre d'Arthur Noyer. Cette peine ne s'ajoutera pas à celle prononcée pour le meurtre de Maëlys car en France, les condamnations ne se cumulent pas. Ainsi, c'est la plus lourde de toutes qui est effectuée, en l'occurrence la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 22 ans. 

Nordahl Lelandais restera donc en prison jusqu'en 2044, au moins. Il ne pourra demander aucun aménagement, aucune libération conditionnelle avant cette date. Au terme de la période de sûreté, la cour d’assises pourra s’opposer à une libération si elle considère, compte tenu de son suivi socio-judiciaire, qu'il est toujours dangereux pour la société. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.