1 min de lecture Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy jugé : "C'est un procès sous haute tension", analyse Pierre Rancé sur RTL

INVITÉ RTL - Le procès de Nicolas Sarkozy dans "l'affaire Paul Bismuth" s'ouvre ce lundi. C'est la première fois qu'un ancien président est jugé pour "corruption".

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Affaire Bismuth : "C'est un procès sous haute tension", affirme Pierre Rancé sur RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Nicolas Barreiro

Un procès historique s'ouvre ce lundi 23 novembre à Paris. Pour la première fois, un ancien président de la République français est jugé pour "corruption". Il s'agit de Nicolas Sarkozy, accusé dans l'affaire Paul Bismuth, "l'affaire des écoutes". Dans un réquisitoire, le parquet national financier qualifie les trois prévenus de "délinquants chevronnés".

"C'est un procès sous haute tension", confirme Pierre Rancé, invité sur RTL. "Il se déroule dans un contexte qui est malsain. Le garde des Sceaux a lancé une enquête disciplinaire juste avant ce procès contre les magistrats qui vont être au procès cet après-midi, qui vont s'occuper de l'accusation", décrit l'ancien chroniqueur judiciaire. De plus, "l'un des trois accusés, M. Azibert, (…) pourrait faire valoir des problèmes de santé pour ne pas venir au procès", explique l'auteur du livre Les ennemis jurés. Juges et politiques.

Malgré son caractère unique, ce procès n'est pourtant pas le premier contre un ancien chef d'État, "le président Chirac a été jugé pour trafic d'influence, mais pour corruption, c'est la première que ça arrive", précise Pierre Rancé. "Cela traduit des rapports violents entre l'exécutif et le judiciaire. (…) François Mitterrand dans l'affaire Urba a voulu mettre les juges au pas, ça s'est très mal passé. Jacques Chirac a voulu ridiculiser la justice pendant des années, il a finalement été condamné. Nicolas Sarkozy a traité les magistrats de petits pois. (…) Même pour Emmanuel Macron, ça se passe très mal avec les juges, il faut voir les conséquences de la nomination d'Eric Dupond-Moretti". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nicolas Sarkozy Procès Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants